Memoria – James Nachtwey ***

JamesNachtwey_1

Depuis quarante ans, le photographe James Nachtwey est sur tous les fronts. Guerres, famines, épidémies, catastrophes naturelles…autant de fléaux qui emportent l’humanité dans la détresse, le désespoir et bien souvent la mort. Témoignages de l’indicible, de l’insupportable, les clichés de Nachtwey sont aussi, pour la plupart, d’une beauté bouleversante. La Maison Européenne de la Photographie en présente actuellement 200, une rétrospective intitulée ‘Memoria’, jusqu’à fin juillet. Lire la suite

Valet de Pique ***

Valet de Pique« Valet de pique » est l’un des derniers romans de Joyce Carol Oates, auteure américaine prolifique s’il en est, qui a reçu des brassées de prix prestigieux, sauf un : le prix Nobel de littérature. Comme le jury du prix s’est auto-dissous dans les eaux troubles du mélodrame cette année, ne pourrait-on pas décréter entre nous, gens de bonne compagnie, humbles lecteurs anonymes, tranquillement, joyeusement, que le prix Nobel de Littérature 2018 est décerné à…(suspense)…Joyce Carol Oates !

Lire la suite

La forme de l’eau **

la-forme-de-l-eau-affiche

Les pronostics étaient justes, et ce sont finalement 4 Oscar qui ont été attribués à ‘La forme de l’eau’ de Guillermo Del Toro, avec Sally Hawkins et Michael Shannon. Permettez-moi de tempérer un peu l’enthousiasme général, car j’ai été vraiment déçue par ce film, qu’on nous annonçait dans la même veine que les ‘Caro et Jeunet’, mais qui pêche par un manque flagrant de second degré.

Lire la suite

Moi, Tonya***

Moi,Tonya-affiche

Ce film, réalisé par Craig Gillespie, retrace la vie de Tonya Harding, patineuse américaine, qui a été accusée d’avoir fomenté une agression contre sa concurrente Nancy Kerrigan, à quelques mois des jeux olympiques de Lillehammer. Cet évènement a été largement médiatisé à l’époque; finalement Nancy Kerrigan a tout de même remporté l’argent aux JO, tandis que Tonya, gênée par un problème de lacet, a fini 8ème.

Lire la suite

La disparition de Jim Sullivan ***

Jim Sullivan

« La disparition de Jim Sullivan » de Tanguy Viel est un exercice virtuose de mise en abîme. J’ai beaucoup aimé les autres ouvrages de cet auteur, mais celui-ci est mon préféré ! Certes, vous n’apprendrez pas grand-chose de neuf sur Jim Sullivan, mais en refermant le livre, les habituelles ficelles du ‘roman américain’ n’auront plus de secret pour vous, et alors, ce sera votre tour, bibliophile francophone, de définir ce qu’est au fond, un ‘roman américain’. Bonne chance !

Lire la suite

Wonder Wheel **

WonderWheel_affiche

« Wonder Wheel » est le ‘dernier’ film de Woody Allen avec Kate Winslet, Justin Timberlake, Juno Temple, Jim Belushi. Le cadre coloré et animé d’une fête foraine des années 50 à Coney Island pourrait laisser croire que ce film dégage une joyeuse insouciance, une insoutenable légèreté, mais que nenni : c’est l’un des plus sombres de Woody Allen, ‘crépusculaire’ diront certains…faut-il en conclure qu’il s’agirait du ‘dernier dernier’ ?

Lire la suite

Pentagon Papers ***

PentagonPapers-affiche

« Pentagon Papers » est le dernier film de Steven Spielberg avec Tom Hanks et Meryl Streep, qui relate une histoire vraie : la parution dans le Washington Post, peu après le New York Times, de documents classifiés ‘Top Secrets’ et relatifs à la Guerre du Vietnam. Cet épisode juridico-politico-médiatique s’est déroulé juste avant le Watergate, contribuant à créer un climat de défiance vis-à-vis du pouvoir, ce qui a finalement forcé le Président Nixon à démissionner en 1974.

Lire la suite

L’homme qui s’envola ***

P_20170619_095006 (2)L’auteur, Antoine Bello, est également connu pour avoir écrit la trilogie des ‘Falsificateurs’; ce que l’on sait moins, c’est qu’il a été, comme le héros de ce nouveau roman, un homme d’affaires extrêmement talentueux dans une précédente vie.
« L’homme qui s’envola » a remporté début 2018 le prix Version Femina. Lors de la remise du prix, le président du jury, Philippe Claudel, a déclaré : « Qui n’a pas eu envie un jour de tout laisser, de tout lâcher, de partir, de disparaître et de recommencer sa vie ? Antoine Bello avec un formidable sens de la narration et du suspense nous invite dans ce roman haletant à suivre les pas et les désirs de Walker, un homme à qui pourtant tout semble avoir réussi. Passionné par son métier et heureux dans sa vie privée, il constate néanmoins qu’il a perdu le contrôle de ses heures et de ses jours, de ses rêves aussi. Alors il décide de se réinventer. Tout à la fois roman d’aventure, thriller et récit de ré-initiation, L’homme qui s’envola nous entraîne dans une course haletante contre les autres et contre soi-même, avec pour cadre grandiose le paysage démesuré des Etats-Unis et ses mythologies. Un livre qu’on dévore. » Lire la suite