Black Village ***

P_20171125_122613

« Black village » de Lutz Bassmann alias Antoine Volodine vient ajouter une nouvelle pierre à l’édifice du ‘post-exotisme’, mouvement littéraire ou plutôt espace-temps commun à l’œuvre de cet écrivain singulier, qui avait remporté en 2014 le prix Médicis pour « Terminus radieux ». Comment d’ailleurs ne pas faire le parallèle entre les trois êtres reclus qui racontent des histoires dans ‘Black Village’, et les voix multiples de Volodine qui emprunte diverses identités pour signer depuis plus de vingt ans une œuvre polymorphe, mais très cohérente?

Lire la suite