La maîtresse de Carlos Gardel (Mayra Santos-Febres)

la maitresse de carlos gardel de Mayra Santos-Febres aux éditions Zulma

« La maîtresse de Carlos Gardel » de l’auteure portoricaine Mayra Santos-Febres retrace le destin de Micaela Torne, dont le chemin croise brièvement celui du célèbre chanteur de tango, décédé peu après dans un accident d’avion à l’âge de 44 ans. Cette liaison fugace entre deux êtres que tout oppose est le pivot autour duquel Mayra Santos-Febres esquisse, avec une grande tendresse, une fresque foisonnante de la vie à Porto Rico dans les années 30.

Lire la suite

Villa Amalia (Pascal Quignard)

livre villa amalia de pascal Quignard editions  folio

« Villa Amalia » est l’un des nombreux romans de Pascal Quignard, très connu pour ‘Tous les matins du monde’. On entre ici dans le domaine de la grande littérature, sans fioriture ni effet de manches et on ressent tout au long du livre le lien profond qui semble unir l’auteur à son personnage, Ann Hidden, nimbée de son regard chaleureux et protecteur.

Lire la suite

Les furtifs (Alain Damasio)

livre les furtifs d'Alain Damasio

Ce sera probablement l’évènement littéraire de 2019 : « Les furtifs » d’Alain Damasio vient de sortir chez la Volte, et ce gros pavé de 700 larges pages n’a pas fini de faire parler de lui. Roman d’anticipation, politique, poétique, histoire d’amour, d’aventure, de batailles, jeux de mots et de typos…il est ‘hénaurme’ !

Lire la suite

Le récidiviste (Alain Fleischer)

Livre le récidiviste d'Alain Fleischer

« Le récidiviste » est le dernier roman d’Alain Fleischer, publié au Seuil. Figure classique des romans noirs, le ‘récidiviste’, parfois rebaptisé ‘serial killer’, prend ici un tout autre visage, et suscite une réflexion sur le temps, linéaire, circulaire ou accidenté. Les ‘premières fois’ sont ainsi appelées à se reproduire, mais faut-il préférer l’expérience originelle ou ses avatars ultérieurs ?

Lire la suite

Leto**

Leto-affiche

« Leto » est un film qui raconte l’émergence de la scène rock russe, dans les années 80, sous l’impulsion de deux figures majeures, totalement inconnues dans nos contrées : Mike Naumenko et Viktor Tsoï. Le réalisateur, Kirill Serebrennikov, n’était pas à Cannes pour le présenter, mais son équipe de comédiens était bien présente : Roman Bilyk (Mike) , Teo Yoo (Viktor Tsoï), et Irina Starshenbaum (Natacha) ont gravi les marches, peu de temps après Zviaguintsev, un autre réalisateur russe, qui, lui, faisait partie du jury cette année. Lire la suite

Cold War****

Cold War affiche

Après ‘Ida’ (oscar du meilleur film étranger en 2015), le film « Cold War » du même Pawel Pawlikowski a remporté cette année le prix de la mise en scène au Festival de Cannes – une récompense amplement méritée, puisque tout dans ce film est maîtrisé à la perfection : un noir-et-blanc somptueux, le cadre (carré), l’image, la lumière, la bande-son, sans oublier l’interprétation magistrale des comédiens…un chef d’œuvre. Lire la suite

Zao Wou-Ki***

Zao Wou-Ki - 5

Le musée d’Art moderne de la ville de Paris propose actuellement et jusqu’en janvier 2019 une exposition d’œuvres de Zao Wou-Ki, peintre d’origine chinoise arrivé en France à l’âge de 28 ans, en 1948. Ami d’Henri Michaux et du compositeur Edgar Varèse, infiniment sensible à la poésie et à la musique, il s’est d’abord coupé de ses racines, recherchant son inspiration dans l’art occidental, avant de renouer des liens avec la Chine dans les années 70. Décédé en 2013, il repose au cimetière de Montparnasse.

« Chinois ? Français ? Orient ? Occident ? La vérité c’est que Zao Wou-Ki n’habite aucun pays, il vit en Zaowoukie depuis de longues années. » (Claude Roy – 1988)
Lire la suite