Les gardiennes ***

les gardiennes affiche

« Les Gardiennes », le nouveau film de Xavier Beauvois, avec Nathalie Baye, Laura Smet et Iris Bry, sort le 6 décembre. Le film s’ouvre sur le vol des oiseaux dans le ciel, le soir ; ils forment le V de la victoire. Or on est en temps de guerre, mais la guerre, on ne la voit pas. C’est un film sur la terre, et le courage des femmes pour s’atteler littéralement aux travaux des champs, en l’absence des hommes, partis pour le front.

Lire la suite

Black Village ***

P_20171125_122613

« Black village » de Lutz Bassmann alias Antoine Volodine vient ajouter une nouvelle pierre à l’édifice du ‘post-exotisme’, mouvement littéraire ou plutôt espace-temps commun à l’œuvre de cet écrivain singulier, qui avait remporté en 2014 le prix Médicis pour « Terminus radieux ». Comment d’ailleurs ne pas faire le parallèle entre les trois êtres reclus qui racontent des histoires dans ‘Black Village’, et les voix multiples de Volodine qui emprunte diverses identités pour signer depuis plus de vingt ans une œuvre polymorphe, mais très cohérente?

Lire la suite

Purple America **

P_20171122_085144

« Purple America » de Rick Moody, publié en 1996, avait été élu Livre de l’année par le New York Times et le New York Post. Mais pourquoi l’Amérique prendrait-elle une teinte « purple » – aubergine, pourpre, ou violette ? Le drapeau étoilé aurait-il été lavé à trop haute température ? Ou bien faut-il plutôt y voir symboliquement la nostalgie du passé, la chronique annoncée d’un déclin, la lumière du crépuscule ?

Lire la suite

Tiens ferme ta couronne ***

 

P_20171105_094319Finaliste du Goncourt et du Grand Prix de l’Académie Française, Yannick Haenel a remporté le Prix Médicis 2017 avec « Tiens ferme ta couronne ». J’avais adoré « Cercle », mal digéré « Les Renards Pâles »; Yannick Haenel avec ses hallucinations, ses excès, sa liberté, son érudition, nous fascine ou nous irrite, c’est selon. « Tiens ferme ta couronne » est un excellent cru, sous les auspices de Diane Chasseresse, avec des proies et des prédateurs, une baleine, un chien, des cerfs, et un fusil de marque Haenel.

Lire la suite

Au revoir là-haut ****

au revoir là-haut - affiche
Le film est au diapason de son affiche : foisonnant, virtuose, magnifique…
« Au revoir là-Haut », qui est l’adaptation libre par Albert Dupontel du roman éponyme de Pierre Lemaître ( Prix Goncourt 2013), sort le 25 octobre. Ce film a été présenté en compétition au festival du film de San Sebastian et nominé au Festival du film d’Angoulême. Il y est beaucoup question de la Mort, et des morts, tous ces millions de morts qu’il a bien fallu enterrer après la Première Guerre Mondiale – et pourtant on rit beaucoup; lorsqu’elle devient un objet de négoce entre les vivants, la Mort dévoile son visage grotesque et grimaçant. Lire la suite

Me voici *

P_20171008_172545

Jonathan Safran Foer m’avait enchantée avec ses deux premiers romans, « Tout est illuminé » (2002) et « Extrêmement fort et incroyablement près » (2005). J’ai eu vite fait d’oublier « Faut-il manger des animaux? » (2009), qui a failli me rendre totalement anorexique. Voici donc plus de dix ans que j’attendais, et enfin… »Me voici », (‘Here I am’), son nouvel opus, vient de sortir aux Editions de l’Olivier! Autant vous le dire tout de suite, c’est une grosse déception, car le livre est très inégal. Faudra-t-il patienter encore dix ans pour retrouver au meilleur de sa forme le jeune prodige américain des années 2000 ?!

Lire la suite

Gabriel et la montagne ***

GABRIEL+E+A+MONTANHA

Le réalisateur brésilien Fellipe Barbosa rend hommage dans ce docu-fiction à son ami Gabriel Buchman, disparu au Malawi en 2009. C’est le récit émouvant des 70 derniers jours de ce jeune homme, étudiant brillant, qui a entrepris un tour du monde, et meurt épuisé sur le mont Mulandje. Pourquoi ce destin brisé ? Est-ce le prix à payer pour aller au bout de soi, le désir inconscient d’en finir ou simplement une suite d’imprudences et de refus d’écouter les mises en garde ?

Lire la suite