Portrait de la jeune fille en feu (Céline Sciamma)

affiche du film 'portrait de la jeune fille en feu' de Céline Sciamma

« Portrait de la jeune fille en feu » de Céline Sciamma a reçu le prix du scénario au dernier Festival de Cannes…ce qui me surprend beaucoup, car si la photographie est réellement réussie, le scénario en revanche m’a paru plutôt indigent ! On saluera toutefois la performance de Noémie Merlant, très convaincante face à une Adèle Haenel toute en retenue.

Lire la suite

Bacon en toutes lettres (Centre Pompidou)

affiche de l'expo Bacon en toutes lettres au centre pompidou

L’exposition « Bacon en toutes lettres » se déroule actuellement et jusqu’en janvier au Centre Pompidou. L’idée est séduisante : mettre en lumière le lien entre des textes littéraires ayant inspiré le peintre, et ses tableaux. Six espaces sont ainsi accessibles au fil de l’exposition, où l’on peut écouter la lecture de textes d’Eschyle, Nietzsche, T.S. Eliot, Michel Leiris, Conrad, Bataille…et ainsi tenter de mieux comprendre l’œuvre de Bacon.

Lire la suite

La terre est ronde comme un losange ( Emmanuelle Urien)

la terre est ronde comme un losange d'emmanuelle urien aux editions eyrolles

« La terre est ronde comme un losange » d’Emmanuelle Urien vient de sortir, aux éditions Eyrolles. Contrairement à ce que le titre et l’illustration sur la couverture pourraient laisser entendre, il ne sera que très peu question d’espace et de galaxies dans ce roman, qui s’attache à décrire les péripéties de la vie d’Andrea, tiraillée entre son boulot, sa fille, et son voisin contrebassiste. Bref, rien de nouveau sous le soleil.

Lire la suite

Douleur et Gloire (Pedro Almodovar)

affiche du film douleur et gloire de pedro almodovar

« Douleur et gloire » est le dernier film de Pedro Almodovar, présenté en compétition au festival de Cannes 2019. Antonio Banderas incarne Salvador Mallo, double (fictionnel?) du réalisateur, et a remporté pour ce rôle le prix d’interprétation masculine. Le film balance entre une évocation idéalisée de l’enfance et la représentation des tourments de l’homme mûr aux prises avec ses maux et ses regrets; malgré le succès et l’argent, l’heure de la gloire est passée, vient celle de la douleur.

Lire la suite

La machine de Turing (Benoît Solès)

affiche du spectacle La Machine de Turing, au Théâtre Michel, avec 4 nominations pour les Molière 2019

Créée en 2018 au Festival d’Avignon, la pièce « La machine de Turing » a créé la surprise lors de la soirée des ‘Molière’ le lundi 13 mai, en raflant 4 prix ! Carton plein ! Véritable performance de l’auteur et acteur principal Benoît Solès, admirablement servi par son comparse Amaury de Crayencour, « La machine de Turing » entraîne dans une course folle la mécanique de nos émotions, du rire aux larmes…

Lire la suite