Mademoiselle de Joncquières***

MLLE_DE_JONCQUIERES_affiche

« Mademoiselle de Joncquières » d’Emmanuel Mouret est un film anachronique : cette plongée dans les méandres amoureux, les tourments de la jalousie et de la vengeance au sein de la France du XVIIIème siècle a quelque chose de délicieusement désuet dans le panorama cinématographique actuel – même si, sous les rubans de satin, la cruauté et la violence s’expriment bel et bien. Lire la suite

En guerre**

P_20180828_120447

« En guerre » est le dernier livre de François Bégaudeau . Vous n’aurez pas manqué de noter que Stéphane Brizé a déjà montré la France ‘En guerre’ dans son film présenté il y a quelques mois à Cannes, avec Vincent Lindon. Je n’ai pas vu ce film, mais j’ai lu le livre, et je continue de penser que le titre ‘En guerre’ pour désigner la réalité sociale en France est une provocation à l’égard de tous ceux qui sont victimes de la Guerre, la vraie. Même si Louisa, un des personnages principaux, a tout d’une combattante des temps modernes. Lire la suite

Un monde à portée de main***

P_20180824_170345

Paru chez Verticales, « Un monde à portée de main » est le dernier roman de Maylis de Kerangal, qui nous fait partager le destin de Paula Karst, une jeune femme devenue ‘peintre en décor’. Après l’exploration de l’univers hospitalier et du corps humain dans ‘Réparer les vivants’, la romancière s’empare de la nature avec son incroyable diversité minérale, végétale, et animale, et confie à Paula la tâche harassante de nous la rendre, avec ses pinceaux, en trompe-l’oeil, dans toute sa splendeur originelle. Lire la suite

UAM, Une Aventure Moderne**

UAM-affiche

UAM, kesako?! L’exposition ‘UAM, une aventure moderne’, au centre Pompidou actuellement et jusqu’à fin aout, présente un ensemble de réalisations des membres de l’association UAM, l’Union des Artistes Modernes, qui a été créée en 1929, a perduré pendant presque 30 ans, et marqué durablement la création artistique et les arts décoratifs, en France, et dans le monde. Lire la suite

La France comme ma poche**

P_20180713_191657« La France comme ma poche » de Willy von Beruf, ‘traduit’ par Jean-Yves Cendrey, et publié à l’Arbre Vengeur, est un petit bouquin hilarant qui jette un regard acide sur notre joli pays. Au surlendemain du 14 juillet, au lendemain de la victoire des ‘bleus’, à l’heure où résonnent encore les échos lointains de la Marseillaise, peut-être est-il temps de remettre les baromètres de notre patriotisme sur le mode ‘auto-dérision’ – sans rien chercher d’autre qu’un bon divertissement estival. Lire la suite

Le second métier de l’écrivain***

P_20180625_192242

« Le second métier de l’écrivain » est un recueil de textes de Colette, aux Carnets de l’Herne. Le saviez-vous ? Colette la romancière, la journaliste, a aussi écrit nombre de textes publicitaires pour des marques et des entreprises de renom. Ce petit livre est l’occasion de découvrir une autre facette de l’oeuvre de la célèbre auteure des ‘Claudine’, élue membre de l’Académie Goncourt en 1945. Lire la suite

Magda***

Magda

« Magda », de Mazarine Pingeot, est sorti il y a quelques mois. Ce roman est librement inspiré de l’affaire de Tarnac, maelström juridico-médiatico-politique qui a duré 10 ans et s’est probablement définitivement terminé lundi dernier 23 avril…Dans « Magda », l’auteur ne s’attache pas tant aux faits et aux prévenus, qu’à la description de l’impact de leur emprisonnement sur leur environnement familial. En scrutant le passé, elle pose ainsi la question des racines de la marginalisation, antichambre de la radicalisation.

Lire la suite

La photographie française existe…Je l’ai rencontrée***

Photo fr - 4

Encore une bien belle expo, à découvrir jusqu’au 20 mai, à la Maison Européenne de la Photographie! Jean-Luc Monterosso, son fondateur et directeur, avait été frappé il y a trente ans par la remarque d’un américain, qui prétendait que la photographie française ‘doesn’t exist’. Ayant depuis largement contribué à la diffusion et à la popularisation de l’art photographique, Monterosso a voulu avec cette exposition rendre hommage à tous les (talentueux) photographes français qui ont croisé sa route – et ce, avant de tirer sa révérence, et de laisser le fauteuil de la direction de la MEP à Simon Baker.

Lire la suite