Eleanor Oliphant va très bien **

P_20171010_171853

Le premier roman de Gail Honeyman, « Eleanor Oliphant va très bien », a connu un succès foudroyant Outre-Manche, et sera bientôt traduit dans 27 langues . D’abord intrigué par ce drôle de patronyme (Oliphant) , on se doute qu’elle ne va pas si bien que ça : c’est tout l’enjeu de ce roman agréable et fluide, facile à lire, mais surtout pas futile. Et d’ailleurs, pourquoi y a-t-il en couverture des allumettes consumées qui forment une maison ?

Lire la suite

Encore vivant ***

P_20170816_091731

Ce récit de Pierre Souchon raconte le parcours d’une jeune homme, diagnostiqué ‘bipolaire’ à l’âge de vingt ans, qui, ayant réussi à mener une existence en apparence ‘normale’, replonge en hôpital psychiatrique. Un livre abrupt, qui porte la voix d’un homme toujours vivant, avec ses envolées de colère, ses accès de désespoir, et malgré tout, un regard lucide qui laisse s’épanouir beaucoup d’humour et d’humanité.

Lire la suite