Les petites chaises rouges ***

P_20180611_155632

« Les petites chaises rouges » d’Edna O’Brien vient de sortir en Livre de Poche. Le titre fait référence aux 11541 chaises rouges qui ont été disposées à Sarajevo en 2012, en hommage aux victimes lors du siège de la ville, vingt ans plus tôt. Pourtant, le roman ne traite pas frontalement de la guerre en Bosnie; l’auteure s’inspire, pour le personnage de Vladimir Dragan, de la figure de Radovan Karadzic, surnommé le ‘boucher des Balkans’, dont la cavale a duré 13 ans, avant son arrestation et sa condamnation par le tribunal de La Haye à 40 ans d’emprisonnement pour génocide et crimes contre l’humanité. Lire la suite

L’échelle de Jacob ***

L'échelle de Jacob

« L’échelle de Jacob » de Ludmila Oulitskaïa est une saga familiale sur cinq générations, qui couvre tout le XXème siècle, dans une Russie en proie aux soubresauts de l’Histoire. Difficile de résumer ce roman dense, ambitieux, qui aborde de multiples sujets avec érudition et sensibilité…Sur l’échelle de Jacob on ira d’un Jacob né en 1890 à un autre Jacob né en 2011, et la boucle familiale sera bouclée…

Lire la suite

Magda***

Magda

« Magda », de Mazarine Pingeot, est sorti il y a quelques mois. Ce roman est librement inspiré de l’affaire de Tarnac, maelström juridico-médiatico-politique qui a duré 10 ans et s’est probablement définitivement terminé lundi dernier 23 avril…Dans « Magda », l’auteur ne s’attache pas tant aux faits et aux prévenus, qu’à la description de l’impact de leur emprisonnement sur leur environnement familial. En scrutant le passé, elle pose ainsi la question des racines de la marginalisation, antichambre de la radicalisation.

Lire la suite

Je suis le genre de fille **

je suis le genre de fille

« Je suis le genre de fille » de Nathalie Kuperman est une suite de saynètes, illustrant la vie et les états d’âme d’une femme (mûre) d’aujourd’hui – tous les chapitres, sauf le dernier, commençant par les mots ‘je suis le genre de fille’. Alors je me suis mise au diapason, car moi aussi, ‘je suis le genre de fille’ bien capable de commencer toutes mes phrases par ‘ je suis le genre de fille’. Et toc.

Lire la suite

Les déraisons ***

Les déraisons« Les déraisons » est le premier roman d’Odile d’Oultremont, publié aux Editions de l’Observatoire…Je ne sais pas ce que vous en pensez mais pour moi ‘déraison’ est un drôle de mot, qui en fait appelle au retour à la raison, et sonne comme la condamnation des petites folies ordinaires. D’ailleurs, dès la première page, on se retrouve assis avec Adrien dans l’un des endroits les moins enclins à supporter l’excentricité : un tribunal.

Lire la suite

Eugenia***

Eugenia 2

Avec « Eugenia », publié chez Julliard, Lionel Duroy évoque certaines des heures les plus sombres de l’Histoire de la Roumanie, avant et pendant la Seconde Guerre Mondiale, dont le tristement célèbre pogrom de Jassy. Comment un frère et une sœur, issus de la même famille, peuvent-ils en arriver à se haïr ? Comment des villageois peuvent-ils assassiner leurs voisins, sous le seul prétexte qu’ils sont juifs ? L’auteur n’apporte pas de réponse, mais nous livre le témoignage glaçant d’une époque qu’on souhaiterait révolue pour toujours.

Lire la suite

Un mois à la campagne ***

Mois campagne-affiche

« Un mois à la campagne » est une pièce de Tourgueniev qui se joue au théâtre Déjazet, jusqu’au 28 avril. Il semble insensé aujourd’hui d’imaginer que Tourgueniev a dû remanier cette pièce écrite en 1850 pour obtenir l’autorisation de la censure et la publier finalement en 1869 : est-ce parce que la différence et l’imperméabilité entre classes sociales y sont soulignées ? Ou bien parce que les femmes s’émancipent et font perdre la tête à tous les hommes autour d’elles ?!

Lire la suite

La forme de l’eau **

la-forme-de-l-eau-affiche

Les pronostics étaient justes, et ce sont finalement 4 Oscar qui ont été attribués à ‘La forme de l’eau’ de Guillermo Del Toro, avec Sally Hawkins et Michael Shannon. Permettez-moi de tempérer un peu l’enthousiasme général, car j’ai été vraiment déçue par ce film, qu’on nous annonçait dans la même veine que les ‘Caro et Jeunet’, mais qui pêche par un manque flagrant de second degré.

Lire la suite

Le serpent de l’Essex **

le serpent de l'essex« Le serpent de l’Essex » de Sarah Perry, se déroule en Angleterre à l’époque victorienne. L’auteur nous fait revivre cette période incroyablement fertile en innovations scientifiques, technologiques, sociétales, ou artistiques, en déroulant le fil de la vie de Cora, une femme libre, curieuse, frondeuse ; Sarah Perry s’inscrit ainsi dans la tradition de ces femmes-écrivains anglaises, dont les héroïnes au destin tumultueux font rêver des générations de lectrices (et de lecteurs !).

Lire la suite