Un homme intègre ***

un homme intègre - affiche

« Un homme intègre » est un film iranien de Mohammad Rasoulof, avec Reza Akhlaghirad et Soudabeh Beizaee, sur les écrans depuis le 6 décembre. Il a obtenu le prix ‘Un certain regard’ à Cannes cette année. Aucun des films de Rasoulof n’est sorti en Iran ; depuis septembre dernier, son passeport lui a été confisqué, il lui est interdit de voyager hors de son pays.

Lire la suite

Les gardiennes ***

les gardiennes affiche

« Les Gardiennes », le nouveau film de Xavier Beauvois, avec Nathalie Baye, Laura Smet et Iris Bry, sort le 6 décembre. Le film s’ouvre sur le vol des oiseaux dans le ciel, le soir ; ils forment le V de la victoire. Or on est en temps de guerre, mais la guerre, on ne la voit pas. C’est un film sur la terre, et le courage des femmes pour s’atteler littéralement aux travaux des champs, en l’absence des hommes, partis pour le front.

Lire la suite

Marvin ***

marvin affiche

« Marvin ou la belle éducation », réalisé par Anne Fontaine, sort le 22 novembre; ce film a remporté le Queer Lion à la Mostra de Venise cette année. Entouré de Gregory Gadebois, Charles Berling, Vincent Macaigne, Catherine Mouchet, sans oublier Isabelle Huppert, Finnegan Oldfield incarne Marvin adulte; il vient d’être nominé dans la catégorie ‘Révélations masculines’ pour la cérémonie des César 2018. Certes, il sera en concurrence (entre autres) avec Nahuel Pérez Biscayart et Nekfeu, mais il mériterait vraiment une récompense pour sa prestation dans « Marvin »!

Lire la suite

Zéro K **

P_20171031_124538

« Zéro K » de Don DeLillo aborde le thème du transhumanisme, et par ce biais, renvoie le lecteur aux questions essentielles du sens de la vie, de l’éthique, du pouvoir de l’argent, de l’inéluctabilité de la mort. Dans l’antichambre labyrinthique de la cryogénisation, on est déjà dans l’inconnu, on croise des scientifiques, des simili-religieux, des ‘accompagnants’, tous dénués d’empathie, comme robotisés eux-mêmes…

Lire la suite

Clément Cogitore **

P_20171020_141510

« Braguino ou la communauté impossible » est une installation photo-vidéo de Clément Cogitore que l’on peut découvrir au BAL (Paris 18ème),  jusqu’au 23 Décembre. Clément Cogitore est connu pour avoir réalisé en 2015 le long-métrage « Ni le ciel ni la terre », film de guerre assez anxiogène, caractérisé par l’utilisation de caméras thermiques pour des images en infra-rouges. Mais Cogitore est surtout un artiste contemporain vidéaste, je me souviens de la beauté envoûtante de ‘The resonant interval’ présenté au Palais de Tokyo en 2016.

Lire la suite

Au revoir là-haut ****

au revoir là-haut - affiche
Le film est au diapason de son affiche : foisonnant, virtuose, magnifique…
« Au revoir là-Haut », qui est l’adaptation libre par Albert Dupontel du roman éponyme de Pierre Lemaître ( Prix Goncourt 2013), sort le 25 octobre. Ce film a été présenté en compétition au festival du film de San Sebastian et nominé au Festival du film d’Angoulême. Il y est beaucoup question de la Mort, et des morts, tous ces millions de morts qu’il a bien fallu enterrer après la Première Guerre Mondiale – et pourtant on rit beaucoup; lorsqu’elle devient un objet de négoce entre les vivants, la Mort dévoile son visage grotesque et grimaçant. Lire la suite

Les deux frères et les lions **

les-deux-freres-et-les-lions affiche

« Les deux frères et les lions », pièce de et avec Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre, se joue au théâtre de Poche Montparnasse jusqu’à fin novembre 2017, après avoir tourné dans toute la France depuis 2013. C’est une pièce de commande, sur l’initiative de Mona Guichard, directrice du Trident-scène nationale de Cherbourg, dont le projet était de faire connaître le ‘droit normand’. L’auteur a réalisé des recherches, s’est rendu sur place et a finalement mis la main sur une perle : cette histoire est bel et bien inspirée de faits réels !

Lire la suite

Eleanor Oliphant va très bien **

P_20171010_171853

Le premier roman de Gail Honeyman, « Eleanor Oliphant va très bien », a connu un succès foudroyant Outre-Manche, et sera bientôt traduit dans 27 langues . D’abord intrigué par ce drôle de patronyme (Oliphant) , on se doute qu’elle ne va pas si bien que ça : c’est tout l’enjeu de ce roman agréable et fluide, facile à lire, mais surtout pas futile. Et d’ailleurs, pourquoi y a-t-il en couverture des allumettes consumées qui forment une maison ?

Lire la suite

Me voici *

P_20171008_172545

Jonathan Safran Foer m’avait enchantée avec ses deux premiers romans, « Tout est illuminé » (2002) et « Extrêmement fort et incroyablement près » (2005). J’ai eu vite fait d’oublier « Faut-il manger des animaux? » (2009), qui a failli me rendre totalement anorexique. Voici donc plus de dix ans que j’attendais, et enfin… »Me voici », (‘Here I am’), son nouvel opus, vient de sortir aux Editions de l’Olivier! Autant vous le dire tout de suite, c’est une grosse déception, car le livre est très inégal. Faudra-t-il patienter encore dix ans pour retrouver au meilleur de sa forme le jeune prodige américain des années 2000 ?!

Lire la suite

Purity ***

P_20170723_152709

Jonathan Franzen est un auteur américain majeur. Avec « Purity », publié en 2016 aux Editions de l’Olivier et récemment en poche (Collection Points), il nous entraîne dans un récit puissant qui plonge dans le passé et surfe d’un continent à l’autre, pour mieux nous confronter aux dérives du monde contemporain. Lire la suite