Le daim (Quentin Dupieux)

affiche du film le daim de quentin dupieux

« Le daim » de Quentin Dupieux était en ouverture de la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes 2019, et vient de sortir en salles. Dans la lignée de ses films précédents, le réalisateur nous propose une fable absurde et décalée, qui mine de rien révèle quelques dérèglements typiques de notre époque.

Lire la suite

Parasite (Bong Joon Ho)

affiche du film parasite de bong joon ho

« Parasite » du coréen Bong Joon Ho a remporté la Palme d’Or du festival de Cannes 2019. Le jury présidé par Alejandro Gonzales Inarritu a vu juste; ce film contient tous les ingrédients qu’on adore au cinéma, scénario bien ficelé, humour, suspense, réalisation impeccable – et le message passe avec fluidité, sans démonstration, comme une évidence.

Lire la suite

Le rituel des dunes (Jean-Marie Blas de Roblès)

le rituel des dunes de Jean-Marie Blas de Roblès éditions Zulma

« Le rituel des dunes », publié en 1989, a été entièrement remanié par son auteur, Jean-Marie Blas de Roblès, et ressort chez Zulma trente ans après sa première parution. Roman d’aventures foisonnant, épopée des rencontres manquées, ce ‘rituel’ célèbre aussi le pouvoir de la parole, des histoires contées, au cœur de la nuit, dans l’intimité, jusqu’au bout des mots.

Lire la suite

El Reino (Rodrigo Sorogoyen)

affiche du film el reino de Rodrigo Sorogoyen

« El Reino » (‘le règne’) de Rodrigo Sorogoyen a raflé 7 Goya, l’équivalent espagnol des César. Ce film dresse le portrait d’un politicien soupçonné de détournement de fonds, qui, se sentant traqué, n’a de cesse de préparer sa vengeance. Mené à un rythme d’enfer, ce thriller, magnifiquement réalisé, démonte l’image de l’homme public respectable pour le montrer sans fard, prêt à toutes les extrémités pour parvenir à ses fins.

Lire la suite

Les oiseaux de passage (Ciro Guerra et Cristina Gallego)

affiche du film 'les oiseaux de passage' de ciro guerra et cristina gallego

« Les oiseaux de passage » est un film réalisé par Ciro Guerra et Cristina Gallego avec José Acosta, Carmina Martinez, Jhon Narvaez, Natalia Reyes…ces acteurs méconnus en France campent avec talent les membres d’une communauté en Colombie, appelée à basculer brutalement des coutumes ancestrales aux règles implacables des cartels de la drogue. Un film superbe et captivant.

Lire la suite

L’ombre des hommes (Marc Pellacoeur)

l'ombre des hommes, marc pellacoeur, éditions l'escampette

« L’ombre des hommes » est le second roman de Marc Pellacoeur, paru chez l’Escampette dix ans après son premier opus remarqué, ‘Aux vents!’. La journée mondiale de la procrastination ayant été fixée au 25 mars, j’ai moi-même un peu lambiné avant de mettre en ligne cette chronique relatée par un champion toutes catégories de cette discipline. Notez qu’il aurait aussi pu fort bien exceller en natation en eaux troubles – mais finalement, il a choisi de se spécialiser dans l’art du poker.

Lire la suite

La bête creuse (Christophe Bernard)

La bête creuse de Christophe Bernard éditions le quartanier

« La bête creuse « , aux éditions Le Quartanier, est le premier roman de Christophe Bernard. L’action se déroule principalement dans un petit village imaginaire de Gaspésie – la Gaspésie, péninsule située au nord-est de Québec. On suit en parallèle l’histoire de François Bouge, de nos jours, et celle de son aïeul, Monti Bouge, au début du XXème siècle. Il est ainsi question de l’empreinte laissée par nos ascendants, et de la nécessité de comprendre ses racines, pour pouvoir construire sa vie.

Lire la suite

Une affaire de famille***

une_affaire_de_famille_affiche

« Une affaire de famille » du réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda a remporté la Palme d’Or au festival de Cannes 2018. Regardez bien tous les visages souriants de cette famille japonaise ! Et pourtant ce n’est pas une ‘vraie’ famille unie par les liens du sang !  Dans les sociétés contemporaines où le modèle familial traditionnel tend à exploser, on assiste en effet à la recomposition de ‘familles différentes’.
Peut-on choisir sa famille ? Avec cette comédie douce amère, Kore-Eda aborde cette question avec une infinie tendresse.

Lire la suite