Le chardonneret (Donna Tartt)

le chardonneret de Donna Tartt éditions Pocket

« Le Chardonneret » de Donna Tartt, paru en 2014 en France, a reçu le prix Pulitzer. « Le Chardonneret » est aussi le nom du tout petit tableau (à la valeur inestimable) d’un peintre du XVIIème siècle, Carel Fabritius. Le roman raconte comment Théo, le narrateur, se retrouve en possession de cette œuvre, ce qui marque aussi le début de sa longue descente aux enfers. La très fidèle adaptation de cette histoire au cinéma est sortie en septembre, avec Nicole Kidman dans le rôle de Mrs Barbour.

Lire la suite

Limonov (Emmanuel Carrère)

Limonov d'Emmanuel Carrere chez Folio

« Limonov » d’Emmanuel Carrère, publié en 2011 et récompensé par le prix Renaudot, retrace le destin incroyable d’Edouard Veniaminovitch Savenko, dit Limonov; tour à tour voyou, poète, majordome, soldat, dissident politique, cet homme insaisissable a traversé toute la seconde moitié du XXème Siècle et au-delà de son image controversée laisse un témoignage de ses années aventureuses dans une œuvre autobiographique abondante, publiée depuis les années 80.

Lire la suite

La maîtresse de Carlos Gardel (Mayra Santos-Febres)

la maitresse de carlos gardel de Mayra Santos-Febres aux éditions Zulma

« La maîtresse de Carlos Gardel » de l’auteure portoricaine Mayra Santos-Febres retrace le destin de Micaela Torne, dont le chemin croise brièvement celui du célèbre chanteur de tango, décédé peu après dans un accident d’avion à l’âge de 44 ans. Cette liaison fugace entre deux êtres que tout oppose est le pivot autour duquel Mayra Santos-Febres esquisse, avec une grande tendresse, une fresque foisonnante de la vie à Porto Rico dans les années 30.

Lire la suite

L’œuvre sans auteur (Florian Henckel von Donnnersmarck)

affiche du film l'œuvre sans auteur, du réalisateur Florian Henckel von Donnersmarck

« L’oeuvre sans auteur » de Florian Henckel von Donnersmarck est un film inspiré de la vie du peintre Gerhard Richter – et d’ailleurs l’affiche a été réalisée ‘à la manière de’ Richter. On y ressent bien l’impact mêlé du contexte historique (Seconde Guerre Mondiale, puis scission de l’Allemagne) et des évènements familiaux intimes sur la construction de l’artiste. Mais, loin d’un format documentaire, c’est aussi une très belle histoire d’amour, de trahison, de secret, avec une réelle tension dramatique, et même quelques passages assez drôles.

Lire la suite

Le sauvage (Guillermo Arriaga)

le sauvage de Guillermo Arriaga aux éditions fayard

« Le sauvage » de Guillermo Arriaga, chez Fayard, est un roman comme je les adore, dense, intense, féroce, à l’image du loup en couverture. Amateurs d’aventure, de grands espaces, de sagas, d’émotions, vous serez comblés par ce livre qui parle de la vengeance, et de la résilience, avec pour fil rouge l’affrontement farouche entre l’homme et la bête en lui.

Lire la suite

Villa Amalia (Pascal Quignard)

livre villa amalia de pascal Quignard editions  folio

« Villa Amalia » est l’un des nombreux romans de Pascal Quignard, très connu pour ‘Tous les matins du monde’. On entre ici dans le domaine de la grande littérature, sans fioriture ni effet de manches et on ressent tout au long du livre le lien profond qui semble unir l’auteur à son personnage, Ann Hidden, nimbée de son regard chaleureux et protecteur.

Lire la suite

Les furtifs (Alain Damasio)

livre les furtifs d'Alain Damasio

Ce sera probablement l’évènement littéraire de 2019 : « Les furtifs » d’Alain Damasio vient de sortir chez la Volte, et ce gros pavé de 700 larges pages n’a pas fini de faire parler de lui. Roman d’anticipation, politique, poétique, histoire d’amour, d’aventure, de batailles, jeux de mots et de typos…il est ‘hénaurme’ !

Lire la suite

Le récidiviste (Alain Fleischer)

Livre le récidiviste d'Alain Fleischer

« Le récidiviste » est le dernier roman d’Alain Fleischer, publié au Seuil. Figure classique des romans noirs, le ‘récidiviste’, parfois rebaptisé ‘serial killer’, prend ici un tout autre visage, et suscite une réflexion sur le temps, linéaire, circulaire ou accidenté. Les ‘premières fois’ sont ainsi appelées à se reproduire, mais faut-il préférer l’expérience originelle ou ses avatars ultérieurs ?

Lire la suite

Parasite (Bong Joon Ho)

affiche du film parasite de bong joon ho

« Parasite » du coréen Bong Joon Ho a remporté la Palme d’Or du festival de Cannes 2019. Le jury présidé par Alejandro Gonzales Inarritu a vu juste; ce film contient tous les ingrédients qu’on adore au cinéma, scénario bien ficelé, humour, suspense, réalisation impeccable – et le message passe avec fluidité, sans démonstration, comme une évidence.

Lire la suite