Mademoiselle de Joncquières***

MLLE_DE_JONCQUIERES_affiche

« Mademoiselle de Joncquières » d’Emmanuel Mouret est un film anachronique : cette plongée dans les méandres amoureux, les tourments de la jalousie et de la vengeance au sein de la France du XVIIIème siècle a quelque chose de délicieusement désuet dans le panorama cinématographique actuel – même si, sous les rubans de satin, la cruauté et la violence s’expriment bel et bien. Lire la suite

Traverser les murs***

P_20180907_142257

« Traverser les murs » est le recueil de mémoires de Marina Abramovic, âgée aujourd’hui de 71 ans. Vous y croiserez des moines tibétains, Joseph Beuys, l’ombre de Tito, Lady Gaga, des rats et des serpents, vous entendrez des hurlements déchirants et un silence assourdissant, vous voyagerez aux quatre coins du monde, et arrivés à la fin de ce périple, épuisés, sidérés, apaisés, vous aurez peut-être le sentiment de comprendre un peu mieux l’art – et la vie. Lire la suite

Burning***

Burning-affiche

« Burning » de Lee Chang-Dong est un film troublant, magnifique, dont l’étrangeté repose sur un trio de jeunes gens confrontés à un monde binaire : Corée du Sud ou Corée du Nord, ville ou campagne, victime ou coupable, riche ou pauvre, apparition ou disparition…sauf quand le ‘ou’ se transforme en ‘et’ – alors on suivra un chat, qui tel le chat de Schrödinger est ET n’est pas là à la fois – à moins qu’il existe une troisième voie, celle de l’imaginaire. Lire la suite

En guerre**

P_20180828_120447

« En guerre » est le dernier livre de François Bégaudeau . Vous n’aurez pas manqué de noter que Stéphane Brizé a déjà montré la France ‘En guerre’ dans son film présenté il y a quelques mois à Cannes, avec Vincent Lindon. Je n’ai pas vu ce film, mais j’ai lu le livre, et je continue de penser que le titre ‘En guerre’ pour désigner la réalité sociale en France est une provocation à l’égard de tous ceux qui sont victimes de la Guerre, la vraie. Même si Louisa, un des personnages principaux, a tout d’une combattante des temps modernes. Lire la suite

Un monde à portée de main***

P_20180824_170345

Paru chez Verticales, « Un monde à portée de main » est le dernier roman de Maylis de Kerangal, qui nous fait partager le destin de Paula Karst, une jeune femme devenue ‘peintre en décor’. Après l’exploration de l’univers hospitalier et du corps humain dans ‘Réparer les vivants’, la romancière s’empare de la nature avec son incroyable diversité minérale, végétale, et animale, et confie à Paula la tâche harassante de nous la rendre, avec ses pinceaux, en trompe-l’oeil, dans toute sa splendeur originelle. Lire la suite

Les complémentaires***

P_20180819_123333

« Les complémentaires » est l’un des derniers romans de l’auteur danois Jens Christian Grondahl, paru en France en 2013. Le rouge et le vert présents sur la couverture, couleurs complémentaires, sont aussi les couleurs des drapeaux danois et pakistanais, qui dans le livre inspirent une installation vidéo évoquant le choc des cultures, et peut-être des générations. La création artistique permet ainsi de transmettre les idées, et par les réactions qu’elle suscite peut même bousculer l’ordre établi. Lire la suite

L’impureté***

P_20180727_154520

« L’impureté » est le quatrième roman de Larry Tremblay, auteur québécois, publié aux Editions Alto. La pureté est-elle nécessairement destinée à être souillée ? Trois histoires imbriquées dans une mise en abîme vertigineuse constituent la matière de cet ouvrage dense, intense, dont les thèmes principaux – l’amour, la fidélité, le deuil, la création littéraire – résonnent en écho jusqu’aux toutes dernières pages. Lire la suite

Arythmie***

arythmie - affiche

« Arythmie » est le cinquième long-métrage de Boris Khlebnikov, avec Alexandre Yatsenko et Irina Gorbatcheva…Boris Khlebnikov fait partie de la mouvance des ‘nouveaux calmes’, un groupe de réalisateurs russes qui ont émergé à partir de 2005 et se caractérisent par leur regard décalé sur les problèmes sociaux de la Russie, en adoptant un ton plus léger (et globalement mieux toléré par les autorités) que Zviaguintsev ou Loznitsa par exemple. Lire la suite

Le papillon ***

P_20180721_084738« Le papillon » est le premier roman d’Andrus Kivirähk, un auteur estonien déjà un peu connu en France où ont été déjà publiés par le Tripode ‘L’homme qui savait la langue des serpents’ et ‘Groseille’. Initialement destiné à devenir une histoire du théâtre estonien, ce texte a finalement évolué vers la forme romanesque – et le résultat est un petit bijou de poésie, de délicatesse et de fantaisie. Lire la suite

La valse des arbres et du ciel **

P_20180630_182116

« La valse des arbres et du ciel » de Jean-Michel Guenassia chez Albin Michel est un roman qui offre une nouvelle interprétation des dernières semaines de la vie de Van Gogh, lorsqu’il se trouvait à Auvers-sur-Oise, entre le 20 mai et le 29 juillet 1890. Derrière ce titre lyrique et cette couverture un peu aguichante, se cache en fait une histoire palpitante et inattendue. Lire la suite