Senses 1-2-3-4-5**

Senses - affiche

« Senses » de Ryusuke Hamaguchi est un film expérimental fleuve (5H17) qui dans sa version cinéma a été découpé en trois parties (1/2-3/4-5). Les quatre comédiennes, non-professionnelles, ont remporté un prix au festival de Locarno. On pourrait penser à un ‘Desperate Housewives’ nippon, puisqu’il est question d’une amitié entre quatre femmes.  Mais la comparaison s’arrête là, car on est à Kobe, et l’hystérie (individuelle ou collective) n’est pas de mise.

Lire la suite

La révolution silencieuse ***

La-revolution-silencieuse-affiche

« La révolution silencieuse » est un film de Lars Kraume (auteur du remarqué ‘Fritz Bauer’) avec en tête d’affiche trois jeunes et talentueux comédiens allemands, Leonard Scheicher, Tom Gramenz, Lena Klenke. Nous voici donc ramenés en 1956, au cœur d’une intrigue nous confrontant à des thèmes qui, loin d’être dépassés, sont encore et toujours d’actualité dans de nombreux pays : il y est question de liberté des médias, du libre-arbitre, de l’oppression, de la résistance, des préjugés, du poids du passé…

Lire la suite

Le Monde des hommes **

Le monde des hommes

« Le Monde des hommes » est le premier volet de la quadrilogie (‘Buru Quartett’) de Pramoedya Ananda Toer, dit ‘Pram’, présenté sur le bandeau du livre comme ‘le plus grand écrivain indonésien’. L’auteur a passé un quart de sa vie en prison pour des raisons politiques; pendant sa détention, il a raconté cette histoire à ses compagnons d’infortune, avant de la consigner par écrit à sa libération, en 1975.

Lire la suite

Au revoir là-haut ****

au revoir là-haut - affiche
Le film est au diapason de son affiche : foisonnant, virtuose, magnifique…
« Au revoir là-Haut », qui est l’adaptation libre par Albert Dupontel du roman éponyme de Pierre Lemaître ( Prix Goncourt 2013), sort le 25 octobre. Ce film a été présenté en compétition au festival du film de San Sebastian et nominé au Festival du film d’Angoulême. Il y est beaucoup question de la Mort, et des morts, tous ces millions de morts qu’il a bien fallu enterrer après la Première Guerre Mondiale – et pourtant on rit beaucoup; lorsqu’elle devient un objet de négoce entre les vivants, la Mort dévoile son visage grotesque et grimaçant. Lire la suite

Eleanor Oliphant va très bien **

P_20171010_171853

Le premier roman de Gail Honeyman, « Eleanor Oliphant va très bien », a connu un succès foudroyant Outre-Manche, et sera bientôt traduit dans 27 langues . D’abord intrigué par ce drôle de patronyme (Oliphant) , on se doute qu’elle ne va pas si bien que ça : c’est tout l’enjeu de ce roman agréable et fluide, facile à lire, mais surtout pas futile. Et d’ailleurs, pourquoi y a-t-il en couverture des allumettes consumées qui forment une maison ?

Lire la suite

Les huit montagnes ***

P_20170910_093610

Paolo Cognetti s’est isolé dans les montagnes italiennes depuis près de dix ans et il a écrit ce très beau livre, qui a remporté les prix Strega et Strega Giovani 2017 (l’équivalent du Goncourt), et qui est actuellement en lice pour le prix Femina, catégorie ‘romans étrangers’. Il s’agit de l’histoire toute simple d’un quatuor : le narrateur, son père, son ami Bruno, et…la montagne.

Lire la suite

Djam **

affiche-film-djam

Présenté à l’occasion d’un ciné-concert durant le Festival de Cannes, « Djam » de Tony Gatlif révèle une jeune actrice époustouflante aux multiples talents : Daphné Patakia. Ce film plein de grâce et d’énergie évoque avec dignité et sans pathos la crise économique grecque et la douloureuse question des migrants.

Lire la suite