La vérité sur la comtesse Berdaiev (Jean-Marie Rouart)

la vérite sur la comtesse Berdaiev de Jean-Marie Rouart aux éditions folio

« La vérité sur la comtesse Berdaiev » est le dernier roman de Jean-Marie Rouart (de l’Académie française), paru chez Folio. D’entrée de jeu, le titre interpelle le lecteur, comme la ‘une’ d’un journal: on s’attend à des révélations ! Pourtant l’auteur prend son temps, et ne renonce ni au style, ni aux digressions, pour distiller progressivement cette belle histoire poignante, à la fois très romantique et hautement politique.

Lire la suite

La Femme aux Cheveux roux (Orhan Pamuk)

la femme aux cheveux roux d'orhan pamuk aux éeditions gallimard

« La Femme aux Cheveux roux » est le dixième roman d’Orhan Pamuk, auteur turc mondialement connu et récompensé en 2006 par le prix Nobel de Littérature. S’il se présente un peu comme un conte aux multiples rebondissements, le livre suggère un autre niveau d’interprétation, plus politique que féérique, et reprend les thèmes chers à l’auteur, notamment l’opposition ET la symbiose entre Orient et Occident.

Lire la suite

Chambre 212 (Christophe Honoré)

affiche film chambre 212 de Christophe Honoré

« Chambre 212 » marque les retrouvailles de Christophe Honoré avec Chiara Mastroianni, qu’il a déjà dirigée à plusieurs reprises (‘Les chansons d’amour’, ‘Non ma fille tu n’iras pas danser’, …). L’actrice retrouve aussi Benjamin Biolay, son ex-mari (à la ville) qui incarne son ‘vieux’ mari (à l’écran)…et l’on ressent entre eux une complicité très émouvante.

Lire la suite

En guerre**

livre 'en guerre' de françois begaudeau éditions verticales

« En guerre » est le dernier livre de François Bégaudeau . Vous n’aurez pas manqué de noter que Stéphane Brizé a déjà montré la France ‘En guerre’ dans son film présenté il y a quelques mois à Cannes, avec Vincent Lindon. Je n’ai pas vu ce film, mais j’ai lu le livre, et je continue de penser que le titre ‘En guerre’ pour désigner la réalité sociale en France est une provocation à l’égard de tous ceux qui sont victimes de la Guerre, la vraie. Même si Louisa, un des personnages principaux, a tout d’une combattante des temps modernes.

Lire la suite

L’impureté***

livre l'impureté de Larry Tremblay éditions Alto

« L’impureté » est le quatrième roman de Larry Tremblay, auteur québécois, publié aux Editions Alto. La pureté est-elle nécessairement destinée à être souillée ? Trois histoires imbriquées dans une mise en abîme vertigineuse constituent la matière de cet ouvrage dense, intense, dont les thèmes principaux – l’amour, la fidélité, le deuil, la création littéraire – résonnent en écho jusqu’aux toutes dernières pages.

Lire la suite

Les petites chaises rouges ***

livre 'Les petites chaises rouges' de Edna O'Brien, éditions le livre de poche

« Les petites chaises rouges » d’Edna O’Brien vient de sortir en Livre de Poche. Le titre fait référence aux 11541 chaises rouges qui ont été disposées à Sarajevo en 2012, en hommage aux victimes lors du siège de la ville, vingt ans plus tôt. Pourtant, le roman ne traite pas frontalement de la guerre en Bosnie; l’auteure s’inspire, pour le personnage de Vladimir Dragan, de la figure de Radovan Karadzic, surnommé le ‘boucher des Balkans’, dont la cavale a duré 13 ans, avant son arrestation et sa condamnation par le tribunal de La Haye à 40 ans d’emprisonnement pour génocide et crimes contre l’humanité.

Lire la suite

Un mois à la campagne ***

Mois campagne-affiche

« Un mois à la campagne » est une pièce de Tourgueniev qui se joue au théâtre Déjazet, jusqu’au 28 avril. Il semble insensé aujourd’hui d’imaginer que Tourgueniev a dû remanier cette pièce écrite en 1850 pour obtenir l’autorisation de la censure et la publier finalement en 1869 : est-ce parce que la différence et l’imperméabilité entre classes sociales y sont soulignées ? Ou bien parce que les femmes s’émancipent et font perdre la tête à tous les hommes autour d’elles ?!

Lire la suite

La disparition de Jim Sullivan ***

la disparition de Jim Sullivan de Tanguy Viel éditions de minuit

« La disparition de Jim Sullivan » de Tanguy Viel est un exercice virtuose de mise en abîme. J’ai beaucoup aimé les autres ouvrages de cet auteur, mais celui-ci est mon préféré ! Certes, vous n’apprendrez pas grand-chose de neuf sur Jim Sullivan, mais en refermant le livre, les habituelles ficelles du ‘roman américain’ n’auront plus de secret pour vous, et alors, ce sera votre tour, bibliophile francophone, de définir ce qu’est au fond, un ‘roman américain’. Bonne chance !

Lire la suite