Edition spéciale : Jean Echenoz ***

EPSON MFP image

40 ans !…Encore quelques jours pour célébrer l’anniversaire du Centre Pompidou, qui coïncide peu ou prou avec les 40 ans de carrière de Jean Echenoz. Pour l’occasion, une exposition intitulée ‘Roman, Rotor, Stator’ lui est consacrée jusqu’à début mars 2018 au cœur de la BPI…Oui ! Vous avez bien lu : une expo sur un écrivain ! Saluons cet évènement rarissime, qui donne envie de repartir en voyage dans l’œuvre singulière de Jean Echenoz. D’ailleurs, le planisphère à l’entrée de l’exposition, qui retrace tous les itinéraires des personnages d’Echenoz à travers le monde, nous y invite !

Lire la suite

La fonte des glaces ***

P_20171126_094250

« La fonte des glaces » de Joël Baqué chez P.O.L. est une fable écologique hilarante, qui au fil des aventures de Louis, sexagénaire grognon et ‘dodelinant’, nous confronte aux travers et même à l’absurdité de notre époque. La température avoisinant les -30°C dans les trois quarts du livre, il est recommandé de se munir d’une bouillotte avant de s’adonner -d’un trait- à sa lecture !

Lire la suite

Black Village ***

P_20171125_122613

« Black village » de Lutz Bassmann alias Antoine Volodine vient ajouter une nouvelle pierre à l’édifice du ‘post-exotisme’, mouvement littéraire ou plutôt espace-temps commun à l’œuvre de cet écrivain singulier, qui avait remporté en 2014 le prix Médicis pour « Terminus radieux ». Comment d’ailleurs ne pas faire le parallèle entre les trois êtres reclus qui racontent des histoires dans ‘Black Village’, et les voix multiples de Volodine qui emprunte diverses identités pour signer depuis plus de vingt ans une œuvre polymorphe, mais très cohérente?

Lire la suite

Purple America **

P_20171122_085144

« Purple America » de Rick Moody, publié en 1996, avait été élu Livre de l’année par le New York Times et le New York Post. Mais pourquoi l’Amérique prendrait-elle une teinte « purple » – aubergine, pourpre, ou violette ? Le drapeau étoilé aurait-il été lavé à trop haute température ? Ou bien faut-il plutôt y voir symboliquement la nostalgie du passé, la chronique annoncée d’un déclin, la lumière du crépuscule ?

Lire la suite

7***

P_20170723_152806

Prix du livre Inter 2016, « 7 » de Tristan Garcia, chez Gallimard, est aussi sorti cette année en poche (Folio) . « 7 », ce sont d’abord six histoires distinctes qui abordent des thématiques différentes, la septième partie, elle-même subdivisée en sept sections (!) vient apporter un éclairage sur l’ensemble…une structure diabolique pour un roman singulier et captivant ! Lire la suite

La Tour abolie *

P_20171114_101846

« La Tour abolie », le nouveau roman de Gérard Mordillat paru chez Albin Michel, se déroule dans une tour de la Défense, dont les étages supérieurs sont occupés par une entreprise, Magister, et les parkings et sous-sol par les laissés-pour-compte, SDF, junkies. Inévitablement, ces deux mondes qui coexistent vont finir par s’entremêler, se confronter, dans cet univers clos de la Tour, symbole de l’ordre social de nos sociétés occidentales.

Lire la suite

Tiens ferme ta couronne ***

 

P_20171105_094319Finaliste du Goncourt et du Grand Prix de l’Académie Française, Yannick Haenel a remporté le Prix Médicis 2017 avec « Tiens ferme ta couronne ». J’avais adoré « Cercle », mal digéré « Les Renards Pâles »; Yannick Haenel avec ses hallucinations, ses excès, sa liberté, son érudition, nous fascine ou nous irrite, c’est selon. « Tiens ferme ta couronne » est un excellent cru, sous les auspices de Diane Chasseresse, avec des proies et des prédateurs, une baleine, un chien, des cerfs, et un fusil de marque Haenel.

Lire la suite

Les sables de l’Amargosa ***

P_20171105_094249

« Les sables de l’Amargosa », premier roman de Claire Waye Watkins, chez Albin Michel, est une belle découverte de cette rentrée littéraire ! Dans cette dystopie riche en rebondissements, l’un des personnages, immense, insaisissable, indomptable, n’est autre que la ‘mer de dunes de l’Amargosa’ – elle se déplace sans cesse et recouvre tout, forçant les membres d’une petite colonie qui vit sur ses flancs, à transhumer pour survivre.

Lire la suite

Zéro K **

P_20171031_124538

« Zéro K » de Don DeLillo aborde le thème du transhumanisme, et par ce biais, renvoie le lecteur aux questions essentielles du sens de la vie, de l’éthique, du pouvoir de l’argent, de l’inéluctabilité de la mort. Dans l’antichambre labyrinthique de la cryogénisation, on est déjà dans l’inconnu, on croise des scientifiques, des simili-religieux, des ‘accompagnants’, tous dénués d’empathie, comme robotisés eux-mêmes…

Lire la suite

Notre vie dans les forêts ***

P_20171020_095513

« Notre vie dans les forêts » de Marie Darieussecq se lit vite, mais fait partie de ces romans dont on reste imprégné longtemps après leur lecture. Dans un futur pas si lointain, il y a donc encore des forêts (bonne nouvelle), elles servent de repaire pour des fugitifs. Mais à quoi ressemblent leurs vies ? Des individus issus d’un système intrusif mais protecteur ont-ils encore la capacité physique et mentale de survivre en pleine nature ?

Lire la suite