Les complémentaires***

P_20180819_123333

« Les complémentaires » est l’un des derniers romans de l’auteur danois Jens Christian Grondahl, paru en France en 2013. Le rouge et le vert présents sur la couverture, couleurs complémentaires, sont aussi les couleurs des drapeaux danois et pakistanais, qui dans le livre inspirent une installation vidéo évoquant le choc des cultures, et peut-être des générations. La création artistique permet ainsi de transmettre les idées, et par les réactions qu’elle suscite peut même bousculer l’ordre établi. Lire la suite

Les nougats**

Les nougats

« Les nougats » est le premier roman de Paul Béhergé, publié chez Buchet Chastel, à consommer comme la confiserie du même nom, selon votre goût : l’engloutir d’un coup, ou bien déguster par petites bouchées – puis sentir un petit goût sucré, et laisser fondre doucement ou bien croquer vite les amandes pour diffuser l’amertume… Lire la suite

L’impureté***

P_20180727_154520

« L’impureté » est le quatrième roman de Larry Tremblay, auteur québécois, publié aux Editions Alto. La pureté est-elle nécessairement destinée à être souillée ? Trois histoires imbriquées dans une mise en abîme vertigineuse constituent la matière de cet ouvrage dense, intense, dont les thèmes principaux – l’amour, la fidélité, le deuil, la création littéraire – résonnent en écho jusqu’aux toutes dernières pages. Lire la suite

Mon chien Stupide **

P_20180727_154403

« Mon chien stupide » de John Fante est l’un des derniers ouvrages de l’auteur, décédé en 1983, et le second volet du cycle ‘Molise’, après ‘Les compagnons de la grappe’…Molise, le narrateur, anti-héros et double fictionnel de Fante, nous raconte sa vie d’écrivain raté et de père de famille désabusé, depuis sa somptueuse villa de Point Dume, ‘une langue de terre qui avançait dans la mer comme un sein dans un film porno’… Lire la suite

Le papillon ***

P_20180721_084738« Le papillon » est le premier roman d’Andrus Kivirähk, un auteur estonien déjà un peu connu en France où ont été déjà publiés par le Tripode ‘L’homme qui savait la langue des serpents’ et ‘Groseille’. Initialement destiné à devenir une histoire du théâtre estonien, ce texte a finalement évolué vers la forme romanesque – et le résultat est un petit bijou de poésie, de délicatesse et de fantaisie. Lire la suite

La France comme ma poche**

P_20180713_191657« La France comme ma poche » de Willy von Beruf, ‘traduit’ par Jean-Yves Cendrey, et publié à l’Arbre Vengeur, est un petit bouquin hilarant qui jette un regard acide sur notre joli pays. Au surlendemain du 14 juillet, au lendemain de la victoire des ‘bleus’, à l’heure où résonnent encore les échos lointains de la Marseillaise, peut-être est-il temps de remettre les baromètres de notre patriotisme sur le mode ‘auto-dérision’ – sans rien chercher d’autre qu’un bon divertissement estival. Lire la suite

La valse des arbres et du ciel **

P_20180630_182116

« La valse des arbres et du ciel » de Jean-Michel Guenassia chez Albin Michel est un roman qui offre une nouvelle interprétation des dernières semaines de la vie de Van Gogh, lorsqu’il se trouvait à Auvers-sur-Oise, entre le 20 mai et le 29 juillet 1890. Derrière ce titre lyrique et cette couverture un peu aguichante, se cache en fait une histoire palpitante et inattendue. Lire la suite

Soyez comme les enfants *

P_20180630_182047

« Soyez comme les enfants » est un roman de l’écrivain russe Vladimir Charov, publié aux Editions Louison. Ce livre est un curieux kaléïdoscope d’histoires imbriquées les unes dans les autres, où l’on croise et recroise une cohorte de personnages hauts-en-couleur, chacun préoccupés de leur quête, en marge d’une société russe en plein bouleversement bolchevique. Lire la suite

Terminus radieux ***

P_20180615_171556

« Terminus radieux » est un roman d’Antoine Volodine, qui a remporté le prix Médicis 2014. Derrière ce titre prodigieux, vous découvrirez un monde où poussent des plantes bizarres, comme les solivaines-graine-de-voyou, un monde où l’on croise des  personnages incongrus, tel Oumroug Baiouchine, un monde où un phonographe diffuse des messages en direct de l’apocalypse, avec une voix d’outre-tombe. Peut-être en sortirez-vous vivants, mais certainement pas indemnes… Lire la suite