Un homme intègre ***

un homme intègre - affiche

« Un homme intègre » est un film iranien de Mohammad Rasoulof, avec Reza Akhlaghirad et Soudabeh Beizaee, sur les écrans depuis le 6 décembre. Il a obtenu le prix ‘Un certain regard’ à Cannes cette année. Aucun des films de Rasoulof n’est sorti en Iran ; depuis septembre dernier, son passeport lui a été confisqué, il lui est interdit de voyager hors de son pays.

Lire la suite

Les gardiennes ***

les gardiennes affiche

« Les Gardiennes », le nouveau film de Xavier Beauvois, avec Nathalie Baye, Laura Smet et Iris Bry, sort le 6 décembre. Le film s’ouvre sur le vol des oiseaux dans le ciel, le soir ; ils forment le V de la victoire. Or on est en temps de guerre, mais la guerre, on ne la voit pas. C’est un film sur la terre, et le courage des femmes pour s’atteler littéralement aux travaux des champs, en l’absence des hommes, partis pour le front.

Lire la suite

Plonger **

plonger-affiche

« Plonger », réalisé par Mélanie Laurent, sort le 29 novembre. Malgré ses imperfections, ce film met en lumière le dilemme de la plupart des femmes, notamment quand elles sont artistes : faut-il renoncer à ses aspirations profondes pour mener pleinement une vie de mère et d’épouse, peut-on résister à l’appel de l’inconnu, de l’étrange, de l’expérimentation ? Ou simplement suivre sa vocation et finalement ‘plonger’ ?

Lire la suite

Marvin ***

marvin affiche

« Marvin ou la belle éducation », réalisé par Anne Fontaine, sort le 22 novembre; ce film a remporté le Queer Lion à la Mostra de Venise cette année. Entouré de Gregory Gadebois, Charles Berling, Vincent Macaigne, Catherine Mouchet, sans oublier Isabelle Huppert, Finnegan Oldfield incarne Marvin adulte; il vient d’être nominé dans la catégorie ‘Révélations masculines’ pour la cérémonie des César 2018. Certes, il sera en concurrence (entre autres) avec Nahuel Pérez Biscayart et Nekfeu, mais il mériterait vraiment une récompense pour sa prestation dans « Marvin »!

Lire la suite

Jeune Femme ***

jeune_femme-affiche

« Jeune Femme » de Léonor Serraille a remporté la Caméra d’or au dernier Festival de Cannes. Réalisé par une équipe largement féminine, ce film trace le portrait de Paula… Paula la trentenaire, la rebelle, la menteuse, la fonceuse, la fofolle…l’indomptable Paula ! Magnifique personnage, et récit d’une quête éperdue de liberté, et d’autonomie, dans le Paris d’aujourd’hui.

Lire la suite

Corps et âme ***

corps et âme affiche

« Corps et Âme » de la réalisatrice hongroise Ildiko Enyedi a remporté l’Ours d’or au dernier Festival de Berlin. D’un côté, une forêt enneigée où évolue un cerf en liberté, de l’autre le regard profond des vaches destinées à l’abattoir – entre les deux, Enyedi pose sur les humains l’œil de sa caméra tout en douceur, pour nous conter tout simplement une belle histoire.

Lire la suite

Au revoir là-haut ****

au revoir là-haut - affiche
Le film est au diapason de son affiche : foisonnant, virtuose, magnifique…
« Au revoir là-Haut », qui est l’adaptation libre par Albert Dupontel du roman éponyme de Pierre Lemaître ( Prix Goncourt 2013), sort le 25 octobre. Ce film a été présenté en compétition au festival du film de San Sebastian et nominé au Festival du film d’Angoulême. Il y est beaucoup question de la Mort, et des morts, tous ces millions de morts qu’il a bien fallu enterrer après la Première Guerre Mondiale – et pourtant on rit beaucoup; lorsqu’elle devient un objet de négoce entre les vivants, la Mort dévoile son visage grotesque et grimaçant. Lire la suite

Blade Runner 2049 *

Blade runner 2049 - affiche

« Blade Runner 2049 » de Denis Villeneuve a été annoncé comme l’événement cinématographique de l’année par une critique enthousiaste. Permettez-moi humblement de remettre les pendules à l’heure, et de me placer dans le camp de ceux qui n’ont pas embarqué dans la grosse machine, quitte à me faire rectifier par un replicant lors de ma prochaine incursion dans un cinéma.

Lire la suite

L’atelier **

l'atelier affiche« L’atelier » de Laurent Cantet, avec Marina Foïs et Matthieu Lucci est sorti ! Comme il est question d’un groupe de jeunes qui participe à un atelier d’écriture sous la houlette d’une romancière, on aura vite fait d’établir un parallèle avec « Entre les murs », qui avait remporté la Palme D’Or à Cannes en 2008. Sauf que nous sommes en 2017, et que le contexte a bien changé : le réalisateur s’est une nouvelle fois associé à Robin Campillo pour un scénario qui réserve quelques belles surprises. Lire la suite

Faute d’amour ***

fautedamour

Prix du Jury lors du Festival de Cannes 2017, « Faute d’amour » d’Andreï Zviaguintsev dépeint un univers à l’apparence banale et pourtant glaçant, car toute forme d’amour y est éradiquée, au profit d’un égocentrisme généralisé. Ainsi, le film ne peut se réduire simplement à son scénario, j’y vois plutôt une fable à dimension critique, sociologique et politique, sur la Russie d’aujourd’hui.

Lire la suite