Once upon a time…in Hollywood (Quentin Tarantino)

affiche du film 'Once upon a time...in Hollywood' de Quentin Tarantino

« Once upon a time…in Hollywood », le dernier opus de Tarantino, a été présenté en compétition lors du festival de Cannes 2019, et accueilli plutôt fraîchement par la critique. Pour son dixième long-métrage, le réalisateur continue d’explorer les ‘genres’ cinématographiques qui l’ont toujours inspiré, avec toutefois beaucoup moins de scènes hyper-violentes, voire ‘hilaro-gores’ (si vous voyez ce que je veux dire).

Lire la suite

L’œuvre sans auteur (Florian Henckel von Donnnersmarck)

affiche du film l'œuvre sans auteur, du réalisateur Florian Henckel von Donnersmarck

« L’oeuvre sans auteur » de Florian Henckel von Donnersmarck est un film inspiré de la vie du peintre Gerhard Richter – et d’ailleurs l’affiche a été réalisée ‘à la manière de’ Richter. On y ressent bien l’impact mêlé du contexte historique (Seconde Guerre Mondiale, puis scission de l’Allemagne) et des évènements familiaux intimes sur la construction de l’artiste. Mais, loin d’un format documentaire, c’est aussi une très belle histoire d’amour, de trahison, de secret, avec une réelle tension dramatique, et même quelques passages assez drôles.

Lire la suite

Le daim (Quentin Dupieux)

affiche du film le daim de quentin dupieux

« Le daim » de Quentin Dupieux était en ouverture de la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes 2019, et vient de sortir en salles. Dans la lignée de ses films précédents, le réalisateur nous propose une fable absurde et décalée, qui mine de rien révèle quelques dérèglements typiques de notre époque.

Lire la suite

Parasite (Bong Joon Ho)

affiche du film parasite de bong joon ho

« Parasite » du coréen Bong Joon Ho a remporté la Palme d’Or du festival de Cannes 2019. Le jury présidé par Alejandro Gonzales Inarritu a vu juste; ce film contient tous les ingrédients qu’on adore au cinéma, scénario bien ficelé, humour, suspense, réalisation impeccable – et le message passe avec fluidité, sans démonstration, comme une évidence.

Lire la suite

Passion (Ryusuke Hamaguchi)

affiche du film Passion de Ryusuke Hamaguchi

« Passion » est l’un des premiers films du réalisateur japonais Ryusuke Hamaguchi, sorti en 2008, soit 7 ans avant ‘ Senses’ et 10 ans avant ‘Asako’. Il brosse le portrait de trentenaires japonais aisés, partagés entre un besoin d’indépendance et de légèreté propre à l’adolescence, et l’envie de s’engager, durablement, en assumant des responsabilités d’adulte.

Lire la suite

Douleur et Gloire (Pedro Almodovar)

affiche du film douleur et gloire de pedro almodovar

« Douleur et gloire » est le dernier film de Pedro Almodovar, présenté en compétition au festival de Cannes 2019. Antonio Banderas incarne Salvador Mallo, double (fictionnel?) du réalisateur, et a remporté pour ce rôle le prix d’interprétation masculine. Le film balance entre une évocation idéalisée de l’enfance et la représentation des tourments de l’homme mûr aux prises avec ses maux et ses regrets; malgré le succès et l’argent, l’heure de la gloire est passée, vient celle de la douleur.

Lire la suite

El Reino (Rodrigo Sorogoyen)

affiche du film el reino de Rodrigo Sorogoyen

« El Reino » (‘le règne’) de Rodrigo Sorogoyen a raflé 7 Goya, l’équivalent espagnol des César. Ce film dresse le portrait d’un politicien soupçonné de détournement de fonds, qui, se sentant traqué, n’a de cesse de préparer sa vengeance. Mené à un rythme d’enfer, ce thriller, magnifiquement réalisé, démonte l’image de l’homme public respectable pour le montrer sans fard, prêt à toutes les extrémités pour parvenir à ses fins.

Lire la suite