Senses 1-2-3-4-5**

Senses - affiche

« Senses » de Ryusuke Hamaguchi est un film expérimental fleuve (5H17) qui dans sa version cinéma a été découpé en trois parties (1/2-3/4-5). Les quatre comédiennes, non-professionnelles, ont remporté un prix au festival de Locarno. On pourrait penser à un ‘Desperate Housewives’ nippon, puisqu’il est question d’une amitié entre quatre femmes.  Mais la comparaison s’arrête là, car on est à Kobe, et l’hystérie (individuelle ou collective) n’est pas de mise.

Lire la suite

Everybody knows ***

Everybodyknows- affiche

En compétition et en ouverture du Festival de Cannes 2018, « Everybody knows » de Asghar Farhadi, avec Penélope Cruz, Javier Bardem, Ricardo Darin, a bénéficié d’une large couverture médiatique. On pourrait s’amuser à souligner la singulière contradiction entre tout ce bruit, cette agitation annuelle sur la Croisette, et le thème du film : le silence – un silence opaque, oppressant, honteux, jeté sur les secrets de familles, et qui se transmet de génération en génération…’Everydody knows’, todos lo saben, tout le monde sait, et tout le monde se tait.

Lire la suite

La révolution silencieuse ***

La-revolution-silencieuse-affiche

« La révolution silencieuse » est un film de Lars Kraume (auteur du remarqué ‘Fritz Bauer’) avec en tête d’affiche trois jeunes et talentueux comédiens allemands, Leonard Scheicher, Tom Gramenz, Lena Klenke. Nous voici donc ramenés en 1956, au cœur d’une intrigue nous confrontant à des thèmes qui, loin d’être dépassés, sont encore et toujours d’actualité dans de nombreux pays : il y est question de liberté des médias, du libre-arbitre, de l’oppression, de la résistance, des préjugés, du poids du passé…

Lire la suite

L’île aux chiens ***

ile aux chiens - affiche

Quatre ans après le génial ‘Grand Budapest Hotel’, « L’île aux chiens » marque le retour de Wes Anderson, qui a remporté pour ce film l’Ours d’argent du meilleur réalisateur à Berlin cette année. Récompense amplement méritée à mon avis, car l’utilisation du procédé d’animation de figurines nécessite une précision, une patience et une exigence absolues – un procédé ici parfaitement maîtrisé.

Lire la suite

La forme de l’eau **

la-forme-de-l-eau-affiche

Les pronostics étaient justes, et ce sont finalement 4 Oscar qui ont été attribués à ‘La forme de l’eau’ de Guillermo Del Toro, avec Sally Hawkins et Michael Shannon. Permettez-moi de tempérer un peu l’enthousiasme général, car j’ai été vraiment déçue par ce film, qu’on nous annonçait dans la même veine que les ‘Caro et Jeunet’, mais qui pêche par un manque flagrant de second degré.

Lire la suite

Moi, Tonya***

Moi,Tonya-affiche

Ce film, réalisé par Craig Gillespie, retrace la vie de Tonya Harding, patineuse américaine, qui a été accusée d’avoir fomenté une agression contre sa concurrente Nancy Kerrigan, à quelques mois des jeux olympiques de Lillehammer. Cet évènement a été largement médiatisé à l’époque; finalement Nancy Kerrigan a tout de même remporté l’argent aux JO, tandis que Tonya, gênée par un problème de lacet, a fini 8ème.

Lire la suite

Phantom thread ***

Phantom Thread-affiche

‘Phantom thread’  est le dernier film de Paul Thomas Anderson (réalisateur de ‘The Master’ et ‘There will be blood’) avec Daniel Day-Lewis, Vicky Krieps, Lesley Manville. Le titre, ‘Phantom thread’, littéralement ‘le fil fantôme’, fait référence à l’univers de la haute-couture (le personnage principal étant inspiré de Balenciaga), mais aussi, métaphoriquement, aux fils des destinées humaines, qui empruntent parfois de tortueux chemins.

Lire la suite

Wonder Wheel **

WonderWheel_affiche

« Wonder Wheel » est le ‘dernier’ film de Woody Allen avec Kate Winslet, Justin Timberlake, Juno Temple, Jim Belushi. Le cadre coloré et animé d’une fête foraine des années 50 à Coney Island pourrait laisser croire que ce film dégage une joyeuse insouciance, une insoutenable légèreté, mais que nenni : c’est l’un des plus sombres de Woody Allen, ‘crépusculaire’ diront certains…faut-il en conclure qu’il s’agirait du ‘dernier dernier’ ?

Lire la suite