La photographie française existe…Je l’ai rencontrée***

Photo fr - 4

Encore une bien belle expo, à découvrir jusqu’au 20 mai, à la Maison Européenne de la Photographie! Jean-Luc Monterosso, son fondateur et directeur, avait été frappé il y a trente ans par la remarque d’un américain, qui prétendait que la photographie française ‘doesn’t exist’. Ayant depuis largement contribué à la diffusion et à la popularisation de l’art photographique, Monterosso a voulu avec cette exposition rendre hommage à tous les (talentueux) photographes français qui ont croisé sa route – et ce, avant de tirer sa révérence, et de laisser le fauteuil de la direction de la MEP à Simon Baker.

Lire la suite

Je suis le genre de fille **

je suis le genre de fille

« Je suis le genre de fille » de Nathalie Kuperman est une suite de saynètes, illustrant la vie et les états d’âme d’une femme (mûre) d’aujourd’hui – tous les chapitres, sauf le dernier, commençant par les mots ‘je suis le genre de fille’. Alors je me suis mise au diapason, car moi aussi, ‘je suis le genre de fille’ bien capable de commencer toutes mes phrases par ‘ je suis le genre de fille’. Et toc.

Lire la suite

Les déraisons ***

Les déraisons« Les déraisons » est le premier roman d’Odile d’Oultremont, publié aux Editions de l’Observatoire…Je ne sais pas ce que vous en pensez mais pour moi ‘déraison’ est un drôle de mot, qui en fait appelle au retour à la raison, et sonne comme la condamnation des petites folies ordinaires. D’ailleurs, dès la première page, on se retrouve assis avec Adrien dans l’un des endroits les moins enclins à supporter l’excentricité : un tribunal.

Lire la suite

Eugenia***

Eugenia 2

Avec « Eugenia », publié chez Julliard, Lionel Duroy évoque certaines des heures les plus sombres de l’Histoire de la Roumanie, avant et pendant la Seconde Guerre Mondiale, dont le tristement célèbre pogrom de Jassy. Comment un frère et une sœur, issus de la même famille, peuvent-ils en arriver à se haïr ? Comment des villageois peuvent-ils assassiner leurs voisins, sous le seul prétexte qu’ils sont juifs ? L’auteur n’apporte pas de réponse, mais nous livre le témoignage glaçant d’une époque qu’on souhaiterait révolue pour toujours.

Lire la suite

Un mois à la campagne ***

Mois campagne-affiche

« Un mois à la campagne » est une pièce de Tourgueniev qui se joue au théâtre Déjazet, jusqu’au 28 avril. Il semble insensé aujourd’hui d’imaginer que Tourgueniev a dû remanier cette pièce écrite en 1850 pour obtenir l’autorisation de la censure et la publier finalement en 1869 : est-ce parce que la différence et l’imperméabilité entre classes sociales y sont soulignées ? Ou bien parce que les femmes s’émancipent et font perdre la tête à tous les hommes autour d’elles ?!

Lire la suite