Chambre 212 (Christophe Honoré)

affiche film chambre 212 de Christophe Honoré

« Chambre 212 » marque les retrouvailles de Christophe Honoré avec Chiara Mastroianni, qu’il a déjà dirigée à plusieurs reprises (‘Les chansons d’amour’, ‘Non ma fille tu n’iras pas danser’, …). L’actrice retrouve aussi Benjamin Biolay, son ex-mari (à la ville) qui incarne son ‘vieux’ mari (à l’écran)…et l’on ressent entre eux une complicité très émouvante.

L’histoire

Richard et Maria sont mariés depuis plus de vingt ans. Quand Richard apprend que sa femme a un amant (le dernier d’une longue liste), il est tétanisé. Maria quitte alors l’appartement conjugal pour aller s’installer dans la chambre 212 de l’hôtel situé juste en face. Et c’est là qu’elle tombe sur Richard…jeune.

Mon avis sur « Chambre 212 »

« Chambre 212 » est un vaudeville agréable et bien mené, qui emprunte avec une certaine audace les itinéraires parallèles de l’espace-temps : si l’espace est clairement défini, dans une linéarité entre l’appartement et la chambre d’hôtel (à tel point que l’on pourrait sans difficulté transposer ce scénario au théâtre), le temps, lui, se met en boucle, puisque Richard (V.Lacoste/B.Biolay) et Irène (C.Cottin/C.Bouquet) sont dédoublés entre hier et aujourd’hui. L’idée au départ est séduisante, mais pourquoi la bande-annonce livre-t-elle déjà toutes les clés, et le meilleur des dialogues ? Il ne reste à grapiller que de petites surprises, comme l’arrivée impromptue (et à mon avis superflue) de ‘la volonté’ ou d’autres personnages, vite évacués. Ce film assez inégal est toutefois servi par un casting impeccable, Chiara Mastroianni en tête. Et la légèreté initiale du propos se teinte peu à peu de gravité, avec l’irruption des souvenirs, de la nostalgie, des regrets.

Poursuivre la déambulation

Camille Cottin est décidément très en forme ! J’apprécie sa diction et le tempo parfait avec lequel elle glisse des petites répliques savoureuses…c’était le cas aussi dans ‘Deux moi’ de Cédric Klapisch , où elle campe une psychologue.
Quant à Vincent Lacoste, il ne faiblit pas, ayant enchaîné presque 30 tournages de films en 10 ans de carrière. Je me souviens de ‘Camille redouble’, ‘Victoria’, ou encore ‘Première année’, et que voulez-vous, je ne m’en lasse pas !

Extraits de « Chambre 212 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s