Le planisphère Libski (Guillaume Sorensen)

le planisphère Libski de Guillaume Sorensen, aux éditions de l'Olivier

« Le planisphère Libski » est le premier roman de Guillaume Sorensen, publié aux éditions de l’Olivier. L’auteur nous entraîne dans une folle équipée, un récit rocambolesque palpitant et souvent hilarant – le tout dans un style parfaitement maîtrisé.

L’histoire

Mandaté par son père, le jeune Théodore-James Libski entreprend un tour du monde à bord d’un bateau, pour observer les animaux migrateurs et tirer de cette expérience un rapport destiné à l’ONU. Le voici donc embarqué sur l’Izoard, sillonnant les mers du globe, de l’Alaska au Pacifique Sud, en compagnie d’une fine équipe internationale et multi-disciplinaire.

Mon avis sur « Le planisphère Libski »

« Le planisphère Libski » est le fruit d’une imagination débridée : les multiples péripéties du voyage, ainsi que la description des personnages débordent de traits inattendus et réjouissants. Tout comme Théodore-James qui se projette dans une folle aventure, l’auteur semble avoir voulu lâcher les amarres pour créer cette fable farfelue. Si le scénario est rocambolesque, le style, lui, est parfaitement maîtrisé ; peut-être un peu trop surchargé dans le premier tiers du livre, il gagne ensuite en fluidité. Et en filigrane, les thématiques, même abordées sous l’angle de la dérision, sont bien actuelles : il sera question du monde animal bien sûr (avec des espèces disparues, et des ‘néo-mammouths’ ressuscités), mais aussi des végans, de la dépendance à la technologie, et du besoin de communiquer.
Accédez au site de l’éditeur : Le planisphère Libski, Editions de l’Olivier
Découvrez une autre chronique à propos de ce livre, sur le blog : Le Carnet et les Instants

Poursuivre la déambulation

Au rayon des fables écologiques hilarantes, j’ai déjà partagé avec vous mon enthousiasme sans réserve pour ‘La fonte des glaces’ de Joël Baqué. Il est vrai que le réchauffement climatique, avec ses conséquences désastreuses au Groenland, est devenu une source puissante d’inspiration pour les créateurs. J’avais eu beaucoup de plaisir à voir l’année dernière la pièce ‘Arctique’ d’Anne-Cécile Vanalem, formidable huis-clos de passagers bloqués sur un paquebot à destination du Grand Nord. N’hésitez pas à visionner la bande-annonce de ce spectacle.

Extraits de « Le planisphère Libski »

Ecoutez la lecture de la première page du livre :

« Sans les fanfreluches d’Internet pour m’aider, je devais affronter la bête tout seul, incapable de retrouver un des documentaires France 5 où le narrateur donnait des noms locaux limite racistes aux animaux (aucun animal de la savane ne s’appelait Jean-Pierre, non, il fallait découvrir Kimbala ou Kokadougou) et tissait, araignée chevrotante, une narration moribonde, compagne quasi-sénile d’une suite de plans fixes lents à crever, où même le lion, jadis fougueux roi de la jungle, bâille et périt d’ennui face caméra. »

« Mais se tuer par manque de charisme, n’est-ce pas donner raison à la société ? Etre le moins en marge, finalement le moins extrême d’entre nous, le plus conforme ? la vraie marginalité n’est-elle pas dans le combat pour l’ennui, le droit au banal, la lutte sempiternelle de l’ennui face au diktat de la passion et de l’intérêt ? La vraie révolte est la révolution du chiant. »

« Une idée germina en moi. Une idée simple, si simple, si parfaite, née de mon aube de niche et de chaleur canine : une idée fraternelle, une idée de meute, une idée incongrue qui me vaudrait le mépris parental. Une idée géniale. Arnold serait mon guide, mon lama Dorjé, mon Trungpa, mon Keanu Reeves, mon Morpheus pour la prochaine étape de mon voyage. Pour la gloire, je le pris en photo, mais de dos, on ne voyait que sa queue levée vers l’aventure, le bleu du ciel sur lui et son cul bordé de pelage blanc. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s