La machine de Turing (Benoît Solès)

affiche du spectacle La Machine de Turing, au Théâtre Michel, avec 4 nominations pour les Molière 2019

Créée en 2018 au Festival d’Avignon, la pièce « La machine de Turing » a créé la surprise lors de la soirée des ‘Molière’ le lundi 13 mai, en raflant 4 prix ! Carton plein ! Véritable performance de l’auteur et acteur principal Benoît Solès, admirablement servi par son comparse Amaury de Crayencour, « La machine de Turing » entraîne dans une course folle la mécanique de nos émotions, du rire aux larmes…

L’histoire

Alan Turing est un mathématicien célèbre pour avoir contribué à décrypter le code secret, ‘Enigma’, des nazis, pendant la seconde Guerre Mondiale, ce qui donna aux Alliés un avantage décisif sur l’ennemi. Mais il est aussi connu pour avoir travaillé sur les premiers ordinateurs et mené une réflexion sur le potentiel de l’intelligence artificielle (donnant naissance au fameux ‘Test de Turing’). Condamné par la justice à cause de son homosexualité, il a choisi la castration chimique plutôt que l’emprisonnement, et a été retrouvé mort, empoisonné au cyanure, peu de temps après. L’autopsie a conclu à un suicide.

Mon avis sur « La machine de Turing »

Je voudrais souligner tout d’abord l’incroyable talent de Benoît Solès, en tant que dramaturge ET comédien. La pièce est dense, intense – pas de temps mort, on passe d’une époque à l’autre, d’un personnage à l’autre en un clin d’œil, et malgré tout le puzzle se construit, peu à peu le spectateur pénètre dans l’intimité de Turing, un homme hors-du-commun. La mise en scène laisse une place discrète à la vidéo, qui vient compléter efficacement un dispositif scénique simple. Les deux acteurs sont époustouflants ; Benoît Solès incarne un Turing à la limite de l’autisme (ce comportement est-il avéré, je m’interroge), esprit génial et enfantin à la fois, infiniment touchant dans sa détresse, irrésistible dans ses traits d’humour. Et Amaury de Crayencour, face à lui, glisse d’un personnage à l’autre avec une aisance déconcertante. J’avoue que j’ai été vraiment bouleversée par ce spectacle, qui tout en nous contant la vie de cet homme, met en lumière des thèmes actuels : l’homosexualité bien sûr, mais aussi, et c’est rare au théâtre, l’intelligence artificielle, la puissance de la technologie – sans pour autant entrer dans des concepts techniques incompréhensibles du commun des mortels !

Poursuivre la déambulation

J’avais vu au cinéma il y a quelques années l’excellent film ‘The imitation game’ de Morten Tyldum, dont l’action se concentre vraiment sur le décryptage d’Enigma pendant la guerre. Cet épisode de la vie de Turing est bien sûr souligné dans la pièce, mais il y est aussi beaucoup question de la sanction de l’homosexualité en Angleterre (portée par la loi de 1885); le film ‘The Happy Prince’ de et avec Ruppert Everett y fait référence, puisqu’Oscar Wilde en a également fait des frais, et a dû endurer deux ans de travaux forcés. J’en profite pour vous signaler également la superbe adaptation du ‘Portrait de Dorian Gray’ par Thomas Le Douarec, qui était encore récemment à l’affiche du Théâtre du Ranelagh, et se joue désormais au théâtre La Bruyère !

Extraits de « La machine de Turing »

Ecoutez la lecture de la première tirade de la pièce (prologue) :

« Monsieur Turing, votre domaine c’est peut-être l’invention, le mien c’est la réalité. Alors je vous conseille de bien repenser à votre histoire. »

« Quand j’étais enfant, les chiffres étaient mes seuls amis. Les autres avaient des ours en peluche, ou des poupées. Moi j’avais les chiffres. Ils étaient si rassurants, si prévisibles. Qu’ils soient entiers ou premiers, ils m’apportaient la certitude réconfortante que le monde pouvait s’ordonner harmonieusement autour de moi. Et moi, y trouver ma place… »

l'acteur benoit Solès qui incarne Turing montre un tableau noir sur lequel est écrit : les machines peuvent-elles penser ?

2 réflexions sur “La machine de Turing (Benoît Solès)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s