Frères sorcières (Antoine Volodine)

frères sorcières d'Antoine Volodine

« Frères sorcières » est le dernier opus d’Antoine Volodine, écrivain ‘post-exotique’, qui une fois de plus nous surprend avec cette incantation païenne en trois parties, cheminement dans la dévastation terrestre, élévation des voix dans le cosmos, chevauchée héroïque des avatars, dans un cycle temporel perpétuel et halluciné. Accrochez-vous bien.

L’histoire

L’auteur fait entendre successivement trois voix : tout d’abord celle d’Eliane Schubert, dont les errances dans un monde post-apocalyptique sont marquées par une violence et des souffrances insensées, et qui pour se protéger formule des bribes d’incantations; la seconde partie fait intervenir une autre voix, qui énumère 49 séries de ‘vociférations’ formant un ‘cantopéra’. Enfin la dernière partie est une unique phrase de plus de cent pages où l’on suit les métamorphoses d’un être tantôt masculin, tantôt féminin, confronté à un environnement hostile.

Mon avis sur « Frères sorcières »

Malgré la violence qui émaille le récit, la première partie est la plus accessible ; dans la veine des précédents écrits de l’auteur, elle illustre un cheminement au travers d’un monde dévasté, et marque la rencontre avec des personnages dotés de noms inoubliables. Il faut ensuite s’accrocher un peu pour aborder le cantopéra, longue incantation ponctuée de nombreuses répétitions, certaines vociférations étant assez poétiques, d’autres ne présentant, à mon humble avis, pas grand intérêt. Evidemment la troisième partie constitue la clé de voûte de cet ouvrage sous-titré ‘entrevoûtes’. On pourra souligner le tour de force que constitue cette unique phrase, qui jamais ne retombe et par conséquent s’élève comme une autre mélopée, dont on ne peut se défaire et qui nous entraîne à l’infini, comme pris éternellement dans le ruban de Moebius. Antoine Volodine, une fois de plus, capte le lecteur pour ne plus le lâcher…avec une œuvre inclassable, où se mêlent poésie, science-fiction, ultra-violence, sexe et mort.

Accédez au site de l’éditeur : Frères sorcières, Seuil
Découvrez une autre chronique à propos de ce livre, sur le blog : Charybde

Poursuivre la déambulation

Si vous ne connaissez pas encore Antoine Volodine, je vous invite à commencer la découverte de son œuvre par ‘Terminus radieux’ qui a reçu le prix Médicis en 2014. Vous aimerez aussi sans doute ‘Black village’, signé Lutz Bassmann – deux livres que j’ai chroniqués sur ce blog.
Enfin, je me suis récemment intéressée à la mythologie moderne autour de la figure de la sorcière. C’est pourquoi vous pouvez lire aussi sur ce blog mes commentaires sur ‘Sorcières’ de Mona Chollet, ou ‘Les sorcières de la République’ de Chloé Delaume.

Extraits de « Frères sorcières »

Ecoutez la lecture de la première page du livre :

« Puisque tu es sorcière, m’a dit Yee Mietcheva, tu devrais mieux que moi pouvoir sauver Barbara Dong. J’ai compris alors qu’elle avait interprété les quelques vociférations que j’avais prononcées devant elle, un peu plus tôt, comme les manifestations d’un savoir secret plus authentique que celui qui faisait sa réputation dans la bande. »

 » .7.

38.COMPTE LES SOLDATS GUENILLE PAR GUENILLE !

39. COMPTE LES SOLDATS FOULE A FOULE !

40. COMPTE LES SOLDATS DE ZERO A UN ! »

« 

« et soudain elle eut la très désagréable impression de l’avoir déjà vu quelque part, et, au même moment, l’homme abandonna la lecture de son journal et leva les yeux sur elle et il la scruta d’une manière qui mêlait l’impudence et l’impudeur, n’hésitant pas à fouiller alternativement les lèvres de sa bouche et les lèvres de sa vulve, puis il tenta de s’introduire à travers ses cils pour l’interroger sur sa disponibilité sexuelle et sur la qualité des prestations sexuelles qu’elle pouvait fournir, « 

Une réflexion sur “Frères sorcières (Antoine Volodine)

  1. Pingback: Les sorcières de la République (Chloé Delaume) | Cornelia

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s