Ma vie avec John F. Donovan (Xavier Dolan)

« Ma vie avec John F. Donovan » marque probablement une nouvelle étape dans la carrière de son réalisateur, Xavier Dolan. Pour ce film ambitieux, tourné en anglais, (et c’est une première), il s’offre des acteurs de pointure internationale (Natalie Portman, Susan Sarandon, Kit Harington, Kathy Bates, Thandie Newton), mais n’oublie pas pour autant son extraordinaire sens du cadre et de la lumière.

L’histoire

Dix ans après la mort de son idole, l’acteur John F. Donovan, le jeune Rupert Turner, lui-même devenu comédien, confie ses souvenirs à une journaliste. Encore enfant, il a échangé des lettres avec la star. On suit ainsi en parallèle trois espace-temps : en Angleterre, Rupert, enfant déraciné de son Amérique natale, subit les moqueries de ses camarades, mais entretient une correspondance secrète avec la star ; aux Etats-Unis, au même moment, Donovan subit douloureusement le contrecoup de son immense succès public; des années plus tard, Rupert, devenu adulte, témoigne, dans un café à Prague.

Mon avis sur « Ma vie avec John F. Donovan »

Je suis ressortie un peu mitigée de cette projection : plus que jamais chez Dolan, le cadre et les lumières sont ultra-maîtrisés, et quasiment chaque plan est une réussite visuelle. J’ai beaucoup aimé la prestation de Natalie Portman, et surtout l’extraordinaire présence du jeune Jacob Tremblay (qui incarne Rupert Turner jeune); Kathy Bates dans sa (trop) courte apparition est remarquable. J’ai été moins convaincue par Susan Sarandon (hystérique). Contrairement aux films précédents de Dolan, je n’ai pas non plus été emballée par les choix musicaux. Le montage, qui durait initialement 4 heures, a été ramené à 2 heures (exit Jessica Chastain!), et malgré cela j’ai noté quelques invraisemblances, et des longueurs (dont une scène vraiment ratée à la fin).
Ceci dit, le scénario est assez original, et vient s’ancrer comme souvent chez Dolan sur la relation à la mère, avec ici un effet-miroir entre Sam Turner (mère de Rupert) et Grace Donovan, d’un côté la mère adulée, de l’autre la mère tyrannique – au cas où l’on aurait oublié que le premier film de Dolan s’intitulait : ‘J’ai tué ma mère’. On retrouve aussi la thématique de l’homosexualité cachée, difficilement assumée, maintes fois abordée par Dolan (on se souvient de ‘Tom à la ferme’ ou ‘Juste la fin du monde’), qui donne lieu à un défilé de garçons tous plus craquants les uns que les autres…Enfin, et c’est sans doute l’angle le plus intéressant du film, Dolan aborde pour la première fois le rapport à la célébrité, au succès, avec les opportunités, mais aussi les zones d’ombre et la solitude inhérentes au statut de star.
Oui Xavier Dolan, l’enfant terrible du cinéma contemporain, le surdoué adoubé par la Croisette à l’âge de 25 ans, l’adorable passeur de cette langue québécoise si chaleureuse à nos oreilles, est passé à un autre registre, plus mature, moins écorché, plus commercial peut-être. Mais il n’a heureusement rien perdu de son don absolu pour l’image.

Poursuivre la déambulation

Dans la famille Dolan, je voudrais…la mère. « Mommy » est de loin le film que je préfère dans sa filmographie, et je me souviens avoir été émue aux larmes par la fameuse ‘scène dans la cuisine’, quand la mère et le fils écoutent Céline Dion à fond (eh oui, j’ai aussi mon côté midinette). Je ne résiste pas à vous mettre le lien vers YouTube, vous pourrez aussi lire les commentaires, pour la plupart dithyrambiques, des internautes sur le film et la chanson : On ne change pas, Céline Dion
« Ma vie avec John F. Donovan » a été une expérience extrêmement difficile et éprouvante pour Dolan. A ce jour, après un ‘accueil glacial’ au Festival de Toronto, le film n’est diffusé qu’en France. Pour en savoir plus, lisez l’article de B.Baronnet, Allociné

Extraits

Une réflexion sur “Ma vie avec John F. Donovan (Xavier Dolan)

  1. Pingback: Douleur et Gloire (Pedro Almodovar) | Cornelia

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s