Red Sparrow ***

Red sparrow - affiche

« Red Sparrow » de Francis Lawrence cartonne en ce moment au cinéma. Est-ce à cause du retour dans l’actualité, souligné par les médias, d’une nouvelle forme de ‘guerre froide’ ? Ou tout simplement parce que le cocktail sexe, violence et espionnage a toujours le pouvoir d’attirer les foules dans les salles obscures ?!

 L’histoire

Dominika est danseuse au Bolchoï, elle a la charge de sa mère handicapée. Gravement blessée lors d’une représentation, elle doit arrêter sa carrière et risque de tout perdre : ses revenus, son logement, les soins prodigués à sa mère. Son oncle Egorov lui propose alors un marché: s’engager dans les services secrets de son pays, en échange de la protection de ses intérêts. Dominika se rend ainsi dans un centre de formation, dirigé par une dénommée ‘Matron’.

Et je vous laisse découvrir les tenants et les aboutissants…rien ne sert de divulgâcher !

Pourquoi le voir

J’ai trouvé la réalisation magnifique, avec des plans d’une grande beauté. Il s’agit d’un film ambitieux, qui nous emmène successivement à Moscou, Budapest, Vienne, Londres. L’interprétation de Jennifer Lawrence est absolument bluffante, portée par un scénario impeccable, elle parvient à semer le doute à tel point qu’on ne sait plus, jusqu’à la dernière séquence, si elle défend les intérêts de la Russie ou tente de passer en Amérique. J’ai beaucoup aimé aussi Charlotte Rampling (géniale Matron), Matthias Schoenaerts (dont la ressemblance avec Poutine n’aura échappé à personne), sans oublier Jeremy Irons (méconnaissable).

Poursuivre la déambulation

La guerre froide est une mine d’or pour les auteurs de fiction, qu’ils soient cinéastes ou romanciers. Il est beaucoup question actuellement de John Le Carré, ex-agent des services secrets britanniques et auteur d’une pléiade d’excellents romans d’espionnage – que je vous recommande chaleureusement ! Son dernier livre, ‘L’héritage des espions’, est, paraît-il, très réussi ; et vous pouvez aussi vous plonger dans son univers avec le ‘Cahier de l’Herne’ qui lui est consacré.

Extrait

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s