Three Billboards ***

three-billboards-affiche

Violence et humour noir : un cocktail explosif !… »Three billboards outside Ebbing, Missouri » (génial titre en anglais, on oublie la mièvre version française à base de panneaux) est un film de Martin McDonagh avec Frances McDormand, Woody Harrelson, Sam Rockwell, John Hawkes, qui a déjà raflé de multiples prix dans le monde entier, dont 4 Golden Globes.

L’histoire

A Ebbing, Missouri, Mildred Hayes n’en peut plus d’attendre que la police locale identifie le criminel qui a violé et tué sa fille. Elle décide de louer 3 panneaux publicitaires à l’entrée de la ville, pour clamer sa colère, son désarroi et son indignation, interpellant directement le chef de la police, Bill Willoughby. Cette initiative divise les habitants du coin, et provoque une escalade de violences révélant la bêtise, la mesquinerie, et la lâcheté de certains membres de la petite communauté.

Et je vous laisse découvrir les tenants et les aboutissants, car on n’est pas là pour spoiler.

Pourquoi le voir

Jouissif, désopilant, glaçant, rocambolesque…J’ai beaucoup aimé ce film dont le scénario n’arrête pas de saisir son public avec d’innombrables rebondissements, le faisant basculer du rire à l’émotion en l’espace d’une seconde. Les dialogues sont savoureux et viennent nourrir l’originalité des personnages, brillamment incarnés par l’ensemble des acteurs. En particulier, Frances McDormand est sidérante, exprimant une détermination sans faille, et une résistance absolue à toutes les formes de pression.

Poursuivre la déambulation

Après ça, on a bien sûr envie de revoir le mémorable ‘Fargo’, des frères Coen, dans lequel Frances McDormand interprète le rôle d’une femme flic (et enceinte) qui lui a valu un Oscar de la meilleure actrice en 97. Dès lors, on entre dans les terres de la comédie noire, et c’est quasiment toute la filmographie des frères Coen que je vous incite à (re)découvrir, en particulier ‘Barton Fink’, ‘The Big Lebowski’, ‘O’Brother’, ‘No country for old men’, ‘Burn after reading’…l’occasion de se régaler avec des acteurs hors norme : Steve Buscemi, John Turturro, John Goodman par exemple.

Extrait

three-billboards-1threebillboards -3three-billboards-2Three-Billboards-4

Une réflexion sur “Three Billboards ***

  1. Pingback: Woman at war*** | Cornelia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s