A Ghost Story **

a-ghost-story-affiche

« A Ghost Story » est le nouveau film de David Lowery avec Casey Affleck et Rooney Mara, il a remporté le Prix du jury et le Prix de la critique lors du dernier festival de Deauville. Mieux vaut passer votre chemin si vous recherchez un film fantastique, avec effets spéciaux, cheveux dressés sur la tête et hurlement lugubres dans l’obscurité. En revanche, si vous êtes adepte des plans fixes, d’un rythme lent, d’une expérience contemplative au cinéma, ‘A Ghost Story’ vous plaira certainement.

L’histoire

Un homme meurt dans un accident de voiture, sa compagne est anéantie. Depuis la morgue de l’hôpital, on assiste à la ‘naissance’ de son fantôme, qui va hanter la maison où il a vécu pendant de nombreuses années : revêtu de son long drap blanc, il erre, témoin de la douleur de la jeune femme, puis des emménagements successifs et du temps qui passe, lentement. Omniprésent à l’écran, le fantôme reste pour les habitants de la maison extrêmement discret : à peine casse-t-il quelques assiettes dans un moment d’énervement…et puis, il cherche à récupérer un petit message laissé par sa fiancée, dans une fissure du mur. 

Et je vous laisse découvrir les tenants et les aboutissants, car on n’est pas là pour spoiler.

Pourquoi le voir

En adoptant le point de vue du fantôme, le réalisateur nous invite à nous interroger sur le temps, l’attente, le deuil, et finalement le sens de la vie. Dans ce film tissé de silence et de séquences musicales envoûtantes, David Lowery ne s’autorise qu’une scène de quasi-monologue sur l’insignifiance de l’humanité et la finitude de l’univers. Hypnotisée par cet univers à la fois onirique et tristement réaliste, j’ai fini par ressentir une étrange empathie pour ce ‘personnage’ qui ne s’exprime pas, se déplace peu, mais désespérément gratte le mur. Ce petit geste seul révèle sa détresse, il reste bloqué dans un espace, témoin solitaire des années qui passent et repassent, pris dans une boucle temporelle qui semble devoir recommencer éternellement. Même si certaines séquences sont trop longues à mon goût (l’ingestion de la tarte n’en finit pas), j’ai trouvé cette perspective originale et profonde, et j’ai beaucoup aimé cette atmosphère très particulière, qui n’est pas sans rappeler les films de Terrence Malick.

Poursuivre la déambulation

David Lowery avait déjà réuni Casey Affleck et Rooney Mara dans un précédent film, ‘Les Amants du Texas’, sorti en 2013. Dommage que, dans ‘A Ghost Story’, on n’aperçoive finalement que très brièvement Casey Affleck (il est ensuite dissimulé sous le drap!). En guise de rattrapage et surtout pour le plaisir, on reverra l’immense ‘Interstellar’ de Christopher Nolan, où il est aussi question de fantômes, Casey Affleck interprétant le rôle de Tom Cooper; mais la notoriété et le succès sont venus avec sa prestation dans le magnifique film de Kenneth Lonergan, ‘Manchester by the Sea’, qui lui a valu plusieurs prix, dont l’Oscar du meilleur acteur.

Extrait

a-ghost-story-2a-ghost-story-1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s