La fonte des glaces ***

P_20171126_094250

« La fonte des glaces » de Joël Baqué chez P.O.L. est une fable écologique hilarante, qui au fil des aventures de Louis, sexagénaire grognon et ‘dodelinant’, nous confronte aux travers et même à l’absurdité de notre époque. La température avoisinant les -30°C dans les trois quarts du livre, il est recommandé de se munir d’une bouillotte avant de s’adonner -d’un trait- à sa lecture !

L’histoire

Orphelin d’un père écrasé par un éléphant en Afrique, Louis a dédié sa vie à la charcuterie, et mène désormais une existence monotone, dans le souvenir de son épouse trop tôt disparue. Dans une brocante, il tombe sur un manchot empereur empaillé : c’est le coup de foudre! Il aménage les combles de la maison en ‘grenier-banquise’, pour pouvoir accueillir dignement son nouveau compagnon, bientôt rejoint par onze congénères.

Et je vous laisse découvrir les tenants et les aboutissants, car on n’est pas là pour spoiler.

Pourquoi le lire

Il est fort peu probable que ce livre ait le pouvoir d’inverser la courbe des températures de notre pauvre planète déjà mal en point. En revanche, une chose est sûre : il vous fera pleurer de rire! Les tribulations de Louis en Antarctique, puis au Nord du Canada, et enfin, figure de proue d’un iceberg ‘inversé’ au large de Toulon génèrent une cascade de situations cocasses. L’auteur prend un plaisir évident à jouer avec les mots, les personnages, tout en distillant des messages, sur le réchauffement climatique, la disparition des espèces animales, la cupidité et l’hypocrisie humaines, et clôturant même l’ouvrage sur une somptueuse leçon de marketing, pimentée d’une sévère dénonciation des méfaits des réseaux sociaux!

Poursuivre la déambulation

A tout seigneur, tout honneur, commençons par revoir ‘ La marche de l’empereur’, documentaire de Luc Jacquet sorti en 2005. Puis sortons des sentiers battus et allons déambuler au rayon livres jeunesse : il y a là ‘365 pingouins’ de J-L Fromenthal et J. Jolivet chez Naïve – un sommet d’humour, d’intelligence et de poésie. Retour en zone adultes: en 2011, P.O.L. avait déjà publié ‘L’écologie en bas de chez moi’ de Iegor Gran, qui prenait à contre-pied les croyances écologiques actuelles avec un ton satirique. Depuis, les mentalités ont évolué. En 2015, nous avons vu fondre les 80 tonnes de banquise amenées par Olafur Eliasson devant le Panthéon (évènement précurseur de la fonte de l’iceberg de Baqué en Méditerranée!) . On est tentés de relire ‘Le vieil homme et la mer’ d’Hemingway (cité dans ‘La fonte des glaces’), ou encore le recueil de poésies ‘Le parti-pris des choses’  de Francis Ponge – auteur qui a (dit-on) incité Joël Baqué à démarrer sa carrière littéraire.

Extrait

« Seuls les biographes peu scrupuleux le décrivent s’agenouillant dans la neige, serrant Ivaluardjuk dans ses bras ou se précipitant vers la manchotière. En réalité, Louis se contenta d’accommoder son regard pour mieux voir, sa moufle droite en visière. Ivaluardjuk lui tendit des jumelles. Etaient-ils les premiers humains à entrer en contact avec cette colonie ? Il posa la question à Ivaluardjuk qui se contenta de rire en disant : ‘ It’s always the first time !’.

« Après avoir presque vidé les océans de leurs poissons, les hommes se tournent désormais vers l’eau elle-même, sous sa forme la plus bankable. Les icebergs capturés, répondait un chasseur d’icebergs à une question de la journaliste, ne représentent qu’un infime pourcentage de la masse de glace disponible et chacun devrait pouvoir boire l’eau préhistorique, c’est une question de démocratie. »

« Il faudrait attendre plusieurs semaines pour que les deux hôtels affichent complet et que des campings-cars convergent massivement vers l’anse aux Méduses. La population d’icebergs se densifierait et les Vikings grossiraient leurs troupes pour affronter au mieux la pleine saison touristique. Pour l’heure, les réservistes vikings oeuvraient dans le tertiaire, l’exploitation forestière, la pêche, le commerce ou se désoeuvraient dans l’intermittence spectaculaire. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s