Bella Figura **

bella figura - affiche

« Bella figura », la dernière pièce de Yasmina Reza, se joue actuellement et jusqu’à fin décembre au Théâtre du Rond-Point. C’est l’occasion de voir sur scène Emmanuelle Devos (Andrea) , entourée d’un quatuor de comédiens talentueux : Josiane Stoleru (Yvonne), Micha Lescot (Eric), Camille Japy (Françoise) et Louis-Do de Lencquesaing (Boris).

L’histoire

A bord de sa voiture jaune vif, Boris emmène sa maîtresse, Andrea, dîner dans un restaurant, qui lui a été recommandé par son épouse (!). Sur le parking, il lui avoue qu’il s’est mis dans un pétrin professionnel dont les conséquences financières risquent de le laisser sur la paille. Arrive alors la meilleure amie de l’épouse, Françoise, avec son compagnon et sa belle-mère, dont ils viennent fêter l’anniversaire dans ce même établissement. Malgré les circonstances, on va tout de même essayer de faire ‘bonne figure’.

Et je vous laisse découvrir les tenants et les aboutissants, car on n’est pas là pour spoiler.

Pourquoi le voir

Les vaudevilles sont caractérisés par le sempiternel trio : mari-femme-maîtresse. Dans Bella Figura, ils sont cinq personnages, et entre eux de multiples alliances de circonstance peuvent dès lors se faire et se défaire . Les crises et les emportements laissent peu à peu place au silence et à l’émotion dans une nuit d’Aquitaine, peuplée de moustiques et de grenouilles, qui n’en finit pas. Emmanuelle Devos a trouvé le ton juste, elle incarne un personnage un peu fantasque, sans surjouer, et se met au diapason avec la vieille dame, Yvonne (formidable Josiane Stoleru), dont le grand âge induit une fragilité, un décalage touchants.

Poursuivre la déambulation

Au fil du temps, tout en douceur, Emmanuelle Devos a tissé une carrière exceptionnelle, au théâtre comme au cinéma ; je vous propose donc de poursuivre en (re)voyant les films qui ont marqué son impressionnant parcours : ‘Les patriotes’ d’Eric Rochand, ‘Comment je me suis disputé…’ d’Arnaud Desplechin, ‘Sur mes lèvres’ de Jacques Audiard, ‘L’adversaire’ de Nicole Garcia, ‘Rois et Reine’ (Desplechin again), ‘De battre mon cœur s’est arrêté’ (Audiard encore), ‘A l’origine’ de Xavier Gianolli, ‘Le temps de l’aventure’ de Jérôme Bonnell, sans oublier ‘Numéro Une’ de Tonie Marshall, actuellement au cinéma…et tant d’autres encore !

Extrait

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s