Le Jour d’Après **

LE JOUR D'APRES film

Film réalisé par Hong-Sang-soo, ‘Le Jour d’Après’ est un film intimiste en Noir et Blanc, qui a été présenté en compétition au Festival de Cannes 2017.

L’histoire

On suit les démêlés de Bongwan, patron d’une petite maison d’édition, aux prises avec sa femme, sa jeune maîtresse, et sa nouvelle employée, Areum, arrivée le jour même. Le montage du film, qui ne raconte pas l’histoire de manière chronologique, permet de découvrir peu à peu ‘une’ vérité . La trame est minimaliste, finalement assez classique et sans surprise.

Et je vous laisse découvrir les tenants et les aboutissants, car on n’est pas là pour spoiler.

Pourquoi le voir

La mise en scène est d’une grande sobriété : les plans fixes se succèdent, les personnages sont généralement attablés, de profil, et discutent…tout en buvant copieusement. Quelques scènes dignes d’un vaudeville avec quiproquo et crêpage de chignon viennent interrompre cette apparente monotonie. On peine à ressentir une quelconque empathie pour les personnages, à l’exception d’Aerum, incarnée par Kim Min-hee, magnifique d’intelligence et de retenue.

Poursuivre la déambulation

Vous l’avez compris, je n’ai pas été vraiment convaincue par ce film, mais voici néanmoins quelques pistes de films à (re)-découvrir : si vous avez aimé Kim Min-hee, retrouvez-la dans le rôle d’Hideko, dans l’excellent film ‘ Mademoiselle’ de Park-Chan-Woo sorti fin 2016. Vous pouvez aussi poursuivre votre exploration des œuvres de Hong Sang-soo avec ‘Hill of Freedom’ ou ‘Sunhi’, mais aussi plus largement vous intéresser au cinéma coréen qui fait preuve d’une grande vitalité ces dernières années, sous l’impulsion de réalisateurs tels que Kim Seong-hun (Tunnel), No-Hong-jin ( The Strangers), Joon-Ho Bong ( Mother)ou encore Jin Jang ( Man on High Heels).

Extrait

  • Alors, vous croyez en quoi ?
  • Que je ne suis pas maître de mon destin. Je ne suis pas quelqu’un qui domine. Pas du tout. Et puis, je crois que je  peux mourir à tout moment. Ca ne me pose pas de problème. Enfin, que tout va pour le mieux. En fait, tout est merveilleux. Tout le temps. J’ai foi en notre monde.
  • C’est bien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s