Les Premiers ***

P_20170619_095022 (2)Avouez qu’il y avait une certaine logique à consacrer mon premier article au roman justement intitulé ‘Les Premiers’ de Xabi Molia (publié au Seuil).

L’histoire

C’est écrit sur la couverture, il s’agit d’Une Histoire des Super-Héros Français. Oubliez D’Artagnan, Super-Dupont et Thomas Pesquet…l’histoire se déroule de nos jours et met en scène sept personnages, qui subitement, le même jour, ont la révélation de pouvoirs extraordinaires : l’un peut voler, un autre prédire l’avenir, un autre se rendre invisible etc. Comme tous ces braves gens sont français, ils sont mis rapidement sous l’autorité des représentants de l’Etat, qui s’empressent de leur faire signer des tas de papiers les engageant à ne faire usage de leurs pouvoirs qu’à de nobles fins, telles la défense et la protection des citoyens en danger. Les voici embarqués dans des missions secrètes aux quatre coins de la planète pour mettre fin à d’odieux kidnappings ou empêcher des actes terroristes.

Mais on a beau être un super-héros, on n’en est pas moins homme (ou femme); chacun est rattrapé par son passé, son destin, ses zones d’ombre ; l’un d’eux meurt au cours d’une opération, d’autres sont amenés à disparaître…il ne fait pas toujours bon être un super-héros !

Et je vous laisse découvrir les tenants et les aboutissants, car on n’est pas là pour spoiler.

Pourquoi le lire

Commençons par les mauvaises raisons du type : 1/ je n’avais jamais lu un roman d’un auteur prénommé Xabi ( d’ailleurs c’est son…premier) 2/ n’ayant moi-même aucun super-pouvoir (enfin, je ne crois pas), il aurait été tout de même un peu vexant de voir que ceux qui en ont, sont en plus parfaitement heureux ( et de fait l’intrigue aurait été dépourvue de tout intérêt).

Pour ma part j’y vois une démonstration de l’incapacité de notre société à intégrer et valoriser des êtres ‘hors-normes’, fussent-ils dotés de super-pouvoirs.

Le narrateur est un personnage extérieur qui mène l’enquête et collecte des informations, des interviews, des révélations permettant de retracer cette ‘histoire des super-héros’ à la manière d’un documentaire. L’intrigue est bien menée, le style précis , efficace…et teinté d’humour.

Rencontre avec l’auteur

Lors du Festival Etonnants Voyageurs en Juin 2017, j’ai assisté à une conférence sur le thème ‘ Politique Fiction’, à laquelle participait Xabi Molia. Il a souligné que dans son roman, ces figures ‘messianiques’, qui apparaissent subitement en France, permettent de redonner au pays le sentiment de sa grandeur. Mais pour ces super-héros, qui font l’expérience de l’hyper-célébrité, il est difficile de faire le deuil de leur ‘vie d’avant’, ils sont faillibles, pétris de contradictions, et malgré les apparences, ne sont pas soudés entre eux; ils forment une communauté hétéroclite. Merci à Xabi Molia pour cet éclairage très intéressant sur son livre !

Poursuivre la déambulation

Il me semble qu’un livre, sorti récemment, quoique très différent, pourrait vous plaire si vous avez aimé ‘Les Premiers’ : il s’agit du roman ‘Six degrés de liberté’ de Nicolas Dickner, dont les héros élaborent un projet fou, à haute dose de technologie.

L’extrait

A minuit, hilare, il se jetait la tête la première du sommet de la tour Eiffel.
-Qu’essaie-t-il de nous dire ? se demandaient, sur les plateaux où on les avait appelés, experts superologues, psychanalystes et intellectuels tous-terrain, cependant que, craignant de nouveaux actes déments, le préfet de police recevait à minuit l’ordre de l’appréhender.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s